AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumos maxima ... Tressie Dawkins☼ Petit nouveau

MessageSujet: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 22:08


TRESSIE JASMINE DAWKINS

« une citation qui correspond à ton personnage, ni trop longue ni trop courte ... »

✱ ✱ ✱
Bonjour jeune moldu, moi c'est Tressie Jasmine "TJ" Dawkins, je suis âgé de seize ans et je suis née le onze août mille neuf cent soixante. Ma baguette est en bois de cerisier et contient une goutte de sang de dragon. Mon patronus est une hirondelle. Ici je suis les cours de défense contre les forces du mal, de potions ainsi que d'arithmancie , en sixième année, et franchement mon niveau est dans la moyenne. Plus tard, j'aimerais être médicomage ou professeur de potions. On dit souvent que je suis persévérante, joyeuse, tolérante, sportive mais j'ai aussi beaucoup de défauts, en effet je suis impulsive, casse-cou, rancunière, fêtarde. C'est d'ailleurs pour cela que le choixpeau m'a envoyé à Gryffondor.



- Comme nous vous l'avions dit, il y avait un grand risque pour que votre femme ne survive pas à l'accouchement et nous aurions préférés avoir tort, Monsieur Dawkins. Cela a été difficile pour elle, elle à tout donner pour que votre enfant vienne au monde en bonne santé, mais nous avons dû avoir recours à une césarienne.
- Quoi ?
- Une intervention qui consiste à faire une incision de l'abdomen et sortir l'enfant de cette manière. Ce n'était pas risqué, mais la faiblesse de votre épouse ainsi que l'hémorragie qui a suivi lui ont été fatal. Je suis désolé d'avoir à vous l'annoncer.
- Il va bien, dite moi que mon fils est en bonne santé.
- C'est une fille et votre femme a demandée à ce que vous la prénommiez Jasmine, comme sa propre mère.

Fou de rage, c'est ce qu'avais ressenti Thompson Dawkins au moment où les mots du médecin avait atteint son cerveau. Son seul héritier allait être une fille, un membre du sexe faible et il ne pourrait pas faire autrement que de vivre avec, jusqu'à la fin de ses jours. Maudite femme qui n'avait pas été capable de lui donner ce qu'il attendait et qui en avait perdu la vie. Cet enfant était une vraie malédiction. A peine avait-elle vu le jour qu'elle avait pris la première place dans ses plus grandes déceptions, il ne pris pas le temps d'aller la voir et quitta Sainte-Mangouste sans un regard en arrière. La seule chose qu'il fit est de lancer à l'un des membres du corps médical que l'enfant se prénommerait Tressie Jasmine, il était hors de question qu'il lui fasse honneur. Elle-même ne l'avait pas fait. La petite fille n'avais rejoint le manoir de la famille que trois jours plus tard, accompagnée de sa grand-mère ainsi que de sa tante. Rejoignant ainsi l'endroit qui deviendrait plus tard son Enfer plus que personnel. Son calvaire émotionnel venait de commencer, mais elle n'en avait pas encore conscience.

Les premières années de sa vie, c'était surtout sa grand-mère ou encore une gouvernante qui s'occupait d'elle, lui amenant l'idée que cette situation devait être la même dans toutes les familles. Elle ne manquait de rien, si ce n'étais de l'attention de son père ou encore du véritable amour d'un parent envers la chair de sa chair. Quand elle a fait ses premiers pas, il n'y avait personne de son entourage familial auprès d'elle, sauf Gwen, celle qui s'occupait d'elle depuis sa venue au monde, ou presque. Son premier mot a été "tata", celle de sa famille qui prenait le temps de passer au moins quelques minutes par jour avec elle. Elle prit conscience que son père était le sien quand elle a atteint ses quatre ans, lors d'une réception organisée dans le manoir, lorsqu'il la présenter rapidement aux invités avant de l'envoyer au lit. Ce n'est que deux ans plus tard, quand elle a entendu son père appeler sa mère "maman", qu'elle a commencé à se poser des questions par rapport à son entourage. N'aurait-elle pas du avoir elle aussi quelqu'un à appeler comme cela ? Puis, qu'était une maman ? Interloquée et curieuse, Tressie avait couru jusqu'à sa grand-mère pour lui poser la question. Celle-ci répondit évasivement, lui expliquant que sa propre mère n'était plus de ce monde depuis sa naissance. Bien qu'elle était jeune, elle savait déjà ce qu'était la mort, puisque son grand-père était décédé depuis quelques mois maintenant.

Son père n'avait rien voulu lui dire, sa tante ne lui dit que quelques petits détails comme l'identité de sa génitrice. La seule chose qui en est ressortie aux yeux de la petite fille qu'elle était alors, c'est qu'aucun de ses parents n'avaient réussis à faire son bonheur. Sa mère l'avait abandonné aux mains d'un homme qui ne voulait pas d'elle et son père avait fait d'elle un fantôme. Elle avait depuis ce jour compris une chose, elle les haïssait. Littéralement.

A sept ans, un précepteur a été engagé pour pouvoir faire son enseignement de base de la magie. La seule chose qu'il est réussi à lui apprendre ? Rien, sauf que la résistance est plutôt faible chez les personnes de ce genre. Chaque enseignant qui est passé auprès d'elle n'est jamais resté plus de deux mois, baissant les bras aux vues du nombre de bêtises qu'elle pouvait faire à la seconde. C'était un peu sa manière de se révolté face à l'indifférence de sa famille et de se faire remarquer. Bien entendu, cela n'a pas bien plu a qui que ce soit et elle a eu le droit à un sermon peu avant son huitième anniversaires.

- Sache, jeune fille que ce que tu fais est un déshonneur pour notre famille et encore plus pour moi. Je serais fier de voir que tu fais des efforts pour être une excellente élève à Poudlard, nous avons toujours été à Serdaigle chez les Dawkins et cela ne changera pas. L'intelligence est une base importante de la réussite, crois-moi. De plus, depuis que tu as montré tes pouvoirs...
- Ce n'est toujours pas arrivée.
- Quoi ?
- J'ai entendu dire grand-mère que je suis sûrement une cracmole.
- Sort, sort de ce bureau et que je ne te revois pas de sitôt.

Tressie est ressorti avec un sourire vainqueur sur le visage, le fait de ne pas avoir encore montré signe de magie était une bonne chose pour elle. Il y avait encore des chances que cela arrive, mais si elle s'en montrait dépourvu, ce serait la meilleure des choses qui lui seraient jamais arrivées. Son père serait alors encore plus déçu et ferais tout pour ne plus la voir, elle pourrait enfin vivre comme elle l'entendait. Toutefois, la chance n'étant pas de son côté, peu après ses neuf ans, elle fit exploser une vitre de colère au grand bonheur de sa grand-mère qui était alors présente. Bien sûr, tout le monde fut au courant dans les minutes suivantes. Le pire moment de sa vie, alors que cela aurait dû être un moment plus qu'important dans sa vie de jeune sorcière. Une seule chose bien en ressorti, un petit chaton qui lui fut offert et qu'elle prénomma Tom. Coup de nez envers son père. Cette petite bête devint très rapidement son meilleur ami.

Bien entendu, Tressie peut facilement dire que son enfant n'a pas été une grande joie. Premièrement à cause de l'ambiance chez elle et surtout, car elle a grandi à l'écart des autres et n'a que très rarement vu d'autres enfants avant son entrée à Poudlard. Pendant onze ans, elle a donc grandie seule, avec pour seule compagnie des livres ou encore des heures dans l'immense jardin de la propriété. Elle a donc attendu avec une impatience non dissimulée la lettre qui lui annonçait enfin son entrée dans l'école incontournable qu'est Poudlard. C'est début août qu'elle a enfin eu la missive entre les mains, l'ouvrant avec fébrilité et un bonheur plus qu'apparent. Le plus beau jour de sa courte existence. Deux semaines plus tard, en compagnie de sa gouvernante, elle s'est rendue sur le Chemin de Traverse afin de faire ses achats et surtout acheter sa baguette. C'était le moment qu'elle attendait avec le plus d'impatience, faisant sourire celle qui l'avait élevée depuis son plus jeune âge. Le premier voyage dans le Poudlard Express, un souvenir qu'elle gardera jusqu'à la fin de sa vie. Contrairement à la plupart de ses futurs camarades de première année, elle n'a pas versé une larme à l'idée de ne pas revoir sa famille pendant pratiquement un an.

C'est dans de même train qu'elle a rencontrée celle qui est comme sa sœur, qui a une place plus que particulière dans son cœur. Pour la première fois, elle ressentait quelque chose d'autre que de la haine ou de l'indifférence envers une personne. Pendant le voyage, elles ont beaucoup parlé de ce qui les attendaient pour la Répartition, chacune ne sachant réellement ce qui allait se passer. Tressie avait beaucoup lu sur l'école en question, mais il n'était jamais question de ce moment important. Puis, il y avait eu la traverser en barque et l'entrée dans la Grande Salle sous le regard de centaines d'adolescents qui n'attendaient qu'un faux pas. En voyant passer les autres, elle n'avait pu s'empêcher de soupirer de soulagement avant de prendre peur en entendant son nom. Où est-ce que le Choixpeau allait bien pouvoir l'envoyer ? Ce n'est qu'au bout d'une ou deux minutes que le résultat est tombé et c'est pour la maison des rouges et ors qu'il s'est porté. Elle ne s'attendait pas du tout à être envoyé à Gryffondor, surtout que les membres de sa famille étaient tous des Serdaigle ou presque.

Dans cette maison, elle a rapidement réussi à se faire une place et surtout, devenir elle-même. Cette impression d'enfin se découvrir lui donna envie de se lâcher et de faire ce qu'elle entendait, après tout son père était à des centaines de kilomètres. Pendant la première année, elle ne se fit pas trop remarquer, prenant ses marques que réellement lors de sa seconde rentrée. C'est à cette époque qu'elle a réellement pris conscience de son caractère, qu'elle ne devait pas se laisser faire. Les premiers à subir ce mauvais côté de son comportement furent ses professeurs. Les remontrances ainsi que les menaces de parchemin à son père ne lui firent pas peur, cela la conforta dans son idée de continuer. Bien entendu, il y a bien des jours plutôt calme, où elle révisait un peu pour ne pas rater son année ou encore pour se balader dans le Parc en compagnie de ses amis. Ce fut comme cela jusqu'à sa quatrième année approximativement, quand elle remarqua qu'elle ne laissait pas indifférent les membres de la gent masculine. Là, les choses changèrent un peu plus. Son attention était portée sur eux et rapidement, elle enchaîna les petits-amis, comme on collectionne les peluches pendant son enfance.

Aujourd'hui, elle est en sixième année et les choses n'ont pas réellement changer dans sa vie, sauf si on omet le fait que sa grand-mère n'est plus de ce monde. Donc, elle ne vit plus qu'avec son géniteur, ce qui ne l'enchante pas vraiment. Tressie attends donc la fin de l'année et l'atteinte de sa majorité pour se trouver un petit appartement et commencer sa nouvelle existence en oubliant sa famille. Pour le moment, elle profite juste du temps qui lui reste à Poudlard et de ses amis. Après tout, n'est-ce pas ce que l'on fait à cet âge ?



Spoiler:
 



Dernière édition par Tressie Dawkins le Sam 12 Mar - 22:53, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... M. Beckenridge de Nemours☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 22:15

    Je ne connais pas la célébrité sur ton avatar, mais elle est splendide bienvenue sur le forum & amuses toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Tressie Dawkins☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 22:17

    PAUL . La célébrité sur mon avatar n'est autre que Sandrah Hellberg. Je ne la connaît pas trop non plus je l'avoue, mais je trouvais qu'elle collait plutôt bien à l'idée que je faisais de mon personnage. En tout cas, merci de l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Tressie Dawkins☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 22:51

    Désolée du double-post, mais je pense avoir fini ma fiche. S'il faut changer quelque chose, je le ferais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Lily M. EvansPOUR VOIR LE FUTUR, IL FAUT
REGARDER DERRIÈRE SOI


MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 22:56

Bienvenue parmi nous ! Je connaissais pas non plus ton avatar mais il est sublime !
Je m'occupe de ta fiche dans soirée dans la nuit. ;)

____________________

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savages.skyrock.com/
Lumos maxima ... Tressie Dawkins☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 22:59

    Pas de problèmes. Karen est juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Lily M. EvansPOUR VOIR LE FUTUR, IL FAUT
REGARDER DERRIÈRE SOI


MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 23:02

Hii merci

____________________

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savages.skyrock.com/
Lumos maxima ... Tressie Dawkins☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 23:03

    Je ne peux pas dire autrement, j'étais devant Doctor Who il y a encore quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Bellatrix L. BlackNOUS FAISONS LE MAL
MAIS NOUS LE FAISONS BIEN


MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 23:04

Tressie Dawkins a écrit:
    PAUL . La célébrité sur mon avatar n'est autre que Sandrah Hellberg. Je ne la connaît pas trop non plus je l'avoue, mais je trouvais qu'elle collait plutôt bien à l'idée que je faisais de mon personnage. En tout cas, merci de l'accueil.
    Elle me dit quelque chose en tout cas réserves moi un lien avec mes deux comptes

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Tressie Dawkins☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 23:08

    Pas de problèmes, il m'aurait absolument fallu un lien avec la magnifiquement méchante Bellatrix Black [et ton autre compte].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Lily M. EvansPOUR VOIR LE FUTUR, IL FAUT
REGARDER DERRIÈRE SOI


MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 23:39

Jolie fiche ! Je te valide

____________________

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savages.skyrock.com/
Lumos maxima ... Tressie Dawkins☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Sam 12 Mar - 23:44

    Oh, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]   Aujourd'hui à 12:13

Revenir en haut Aller en bas
 

TRESSIE - S'il faut mourir, autant vivre à en crever [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Glenn O'Greaney ~ S'il faut mourir autant ne pas avoir de regrets.
» Si l’on veut mourir, il faut d’abord vivre. - Jezabel
» Scott ▲ "Le vent se lève, il faut tenter de vivre"
» Max J. Turner ▲ "Le vent se lève, il faut tenter de vivre"
» Avant de combattre la mort, il faut apprendre à vivre. (Manon)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Trouble :: 
Tu es un sorcier !
 :: Les registres :: Tes bagages t'attendent dans ton dortoir !
-
Sauter vers: