AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Callie - Eye of the tiger ♬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumos maxima ... Callie A. Stonefield☼ Petit nouveau

MessageSujet: Callie - Eye of the tiger ♬   Sam 12 Mar - 23:04


Callie, Anthea Stonefield

« Don't Be a Heartbreaker...»

✱ ✱ ✱
Bonjour jeune moldu, moi c'est Callie Anthea Stonefield, je suis âgé de 16 ans et je suis né le 21 Mai 1960. Ma baguette est en bois de frêne et contient une écaille de léviathan. Mon patronus est un Tigre. Ici je suis les cours de etude des runes et soins aux créatures magiques..., en 6e année, et franchement mon niveau est plutôt bon. Plus tard, j'aimerais être sorcier d'élite de la brigade de police magique. On dit souvent que je suis ambitieuse, protectrice ou plutôt gentille mais j'ai aussi beaucoup de défauts, en effet je suis Fière voire un peu orgueilleuse et parfois impulsive. C'est d'ailleurs pour cela que le choixpeau m'a envoyé à Gryffondor !.




Chapitre I. Fauve, Marjolèn et Robert…

Nous sommes à la fin des années 50 et en fait, l’ambiance à Oxford est un peu morose…Personne n’est capable de sortir du moule et de vivre ce qu’il aimerait vivre. D’être ce qu’il aimerait être. Au milieu d’une foule d’anglais pressés et frigorifiés se tient droite Marjolèn Stonefield, enceinte et prête à accoucher. Elle, elle a choisi de vivre sa vie et non pas celle de milliers d’inconnus. Elle est peintre. Et cela se devine car elle a encore de la peinture sur les mains. Elle était en train de réaliser un portrait lorsqu’elle a perdu les eaux et actuellement, elle marche en se dandinant vers l’hôpital le plus proche. Pas assez d’argent pour avoir un taxi mais cela lui apporte peu, vu la difficile circulation, elle n’aurait pas été plus vite ainsi. Son mari est à ses cotés et lui tient le bras en essayant de l’aider à marcher. Il essaie seulement car elle se débat presque, voulant arriver à arriver seule à l’hôpital, ne pas avoir l’air d’une handicapée assistée. Marjolèn a beaucoup de caractère, en a hérité de sa mère et en fera don à sa fille.
Elle a choisi d’épouser Robert sur un coup de tête, un musicien d’un soir rencontré dans un bar miteux où elle était sortie en cachette. Ses parents, catholiques et très stricts n’avaient pas franchement apprécié sa fugue, d’une part et ensuite secondement le fait qu’elle revienne avec l’homme de sa vie, un monsieur au cheveux longs, tatoués jusqu’au crâne, à qui il manque une dent. Bassiste dans un groupe de rock, de surcroit. Inutile de vous préciser qu’elle a du se marier en cachette, non ? Sans amis, pour ne pas répandre les rumeurs ni qui que ce soit. De toute façon ses parents l’avaient su et vite reniée. « Hors de question d’avoir une trainée et son sataniste de mari dans la famille ! » avaient ils décrétés. Très bien, leur avait répondu leur fille puisque c’est ainsi vous ne connaitrez pas la jeune Fauve (car c’est ainsi qu’elle voulait appeler son enfant), elle sentait déjà que c’était une fille et quelqu’un au grand caractère qui avait hérité du sien et sûrement de sa blondeur insolente. Durant sa grossesse, ils avaient emménagé dans un petit deux pièce, dans une banlieue un peu miteuse d’Oxford mais Marjolèn l’avait transformé en nid douillet avec de jolies peintures aux murs et des chutes de tissus récupérés un peu partout. Mais voilà que la jeune Fauve arrivait et ce n’était pas tout à fait le moment, elle avait 1 mois d’avance. Voilà notre jeune et marginal couple devant l’hôpital. Si vous le voulez bien je vais vous passer tout l’accouchement, je pense que de tels détails seraient futiles. Vous ne voyez pas où je veux en venir, de plus. Fauve ? Mais qui Est-ce ? Il s’agit en fait de Callie mais laissez moi finir cette histoire car cette petite, à peine conçue était déjà promise à de grandes choses.
Nous revoilà donc à l’hopital principal d‘Oxford. Marjolèn est dans un lit, sereine avec dans les bras une petite chose qui porte actuellement le nom de Fauve, il s’agit d’une fille oui. Pourquoi actuellement ? Vous le saurez plus tard ne soyez donc pas si impatient petit scarabé !

Nous sommes le jour de la sortie de Marjolèn. Devant l’hopital fait de briques rouges, elle attends son taxi, radieuse (oui le taxi, tant pis on se débrouillera avait dit Robert, ce sera mieux pour Fauve.) Nous sommes là, donc et ledit Mari pars chercher une couverture oubliée à l’intérieur. On ne sait jamais si la petite attrape du mal ! Un nourrisson, c’est tellement fragile. En attendent, Marjolèn qui commence à avoir froid avance d’un pas pour regarder si son taxi arriver. Sans faire attention du croisement sur lequel elle se trouvait et du chauffard qui arrivait en roulant bien trop vite. Lui aussi dans un état déplorable; sa copine venait de le lourder lamentablement et il avait un un taux d’alcool dans le sang assez détonnant. Il la voit mais ne s’arrête pas à temps et la caractérielle jeune mère vole et atterrit lourdement sur la route, son bébé toujours emmailloté et tenu fermement dans ses bras. Sa tête heurte une borne incendie et elle meurt sur le coup. Fauve, elle est en revanche saine et sauve. Et voilà Robert qui arrive en courant et n’arrive pas à croire ce qui viens de se dérouler. Impuissant il s’effondre et des médecins arrivent. Trop tard Marjolèn est morte. Mais Fauve est là. Une patiente infirmière attends que Robert se relève pour prendre sa ravissante petite fille qui n’est absolument pas consciente de ce qui vient de se passer.

Quelques jours plus tard :

« 
- Robert, vous allez ouvrir cette porte ! J’entends la petite qui pleure et ce n’est pas bon, pas bon du tout !

Et voilà Madame Rigby, qui a été prévenue de la mort de sa fille. Bien que celle-ci ait fait quelques bêtises étant plus jeune, elle n’aurait jamais, au grand jamais souhaité ça. Elle décide tout de même de venir chercher le bébé puisque qu’elle considère que tout est de la faute de ce « marginal de Robert ». Ce dernier est d’ailleurs très alcoolisé, avachi dans un fauteuil mais fini par se lever, doucement et péniblement. On voit que les larmes ont ravagé son visage mais il ouvre dignement la porte et tend la petite à sa grand-mère sans un mot. Ainsi s’arrête la vie de Fauve, ou Callie avec son père. Elle ne le reverra plus jamais. En effet, fou de chagrin d’avoir perdu ce qui comptait le plus au monde pour lui, sa fille et sa femme et il se suicidera quelques temps plus tard. »


Chapitre II. Moi, et ma petite personne.


Voilà en ce qui concerne ma tragique naissance. Ma grand-mère m’a récupéré et dès ce jour, l’appartement aux couleurs chatoyantes a vite été oublié. Je suis née Fauve mais m’appelle Callie à présent et je vis enfin vivais dans un sombre manoir qui ne respire pas la gaieté de vivre, croyez moi. Mais bon, je crois que j’ai mon lot de joie tout de même, j’ai toujours réussi à recréer cette ambiance joyeuse et colorée. Je me souviens que lorsque j’étais petite je rendais ma grand-mère folle de rage par rapport à la manifestation de certains de mes pouvoirs :

«
- CAAAAALLLIIIIIIIIEEEE !
- Non, moi c’est Fauve grand-mère !

Elle hurlait et je dois avouer qu’elle avait plutôt raison ce jour là. J’avais entièrement repeins le manoir, involontairement bien sûr de pleins de couleurs chatoyantes et elle n’avait pas tellement apprécié. Je m’étais faite punir comme jamais ce jour là mais je dois avouer que je n’avais pas trop trop compris ce qui se passait en fait. »


Ce n’est qu’après, au moment où l’on m’a apporté la lettre que j’ai su ce qui m’arrivait et d’où venaient tout ces évènements étranges durant mon enfance. Comme un arbuste coupé tout seul, des assiettes cassées en fait tout ce qui pouvait embêter ma grand-mère. Oh bien sûr je l’aimais bien un tout petit peu quand même mais dans mon esprit, elle m’avait enlevé à mon père. Bien sur ce n’était pas vrai comme vous avez pu le lire plus haut mais elle ne m’a dit la vérité que le jour de ma rentrée à Poudlard. D’ailleurs j’avais été surprise de la facilité avec laquelle elle avait pris cette histoire de sorcier pour quelqu’un de psycho rigide. Oui, vous le savez maintenant je suis une sang de bourbe mais parlons de ce jour béni où j’ai reçu la lettre, lettre qui m’a permis de redevenir un peu plus vivante et un peu moins bien élevée.

« 
- Callie..
- NON FAUVE !!!
- Bref, il a quelqu’un avec une apparence… étrange dans le salon qui veut te parler… »


Et voilà c’est depuis ce jour que je suis à Poudlard et j’y suis bien. Je n’ai pas du tout envie d’en partir c’est clair.

«  Je me rappellerais toujours de la répartition des nouvelles années, c’est un moment stressant et excitant en même temps. On a hâte de savoir avec quelles personnes on va être et on regarde les tables et on se demande avec qui on va se retrouver, les jaunes, les bleus, les verts ou les rouges ? Et puis y’a toujours quelqu’un qui a un frère ou une sœur ici et qui vous explique la vérité sur les Serpentards et j’ai su à ce moment que je n’étais pas du tout faite pour cette maison. En vérité, mon tour est très, trop vite arrivé…

- Callie Stonefield.

Je m’étais avancée, en proie à un stress inimaginable mais toujours ce même sourire aux lèvres, profondément fier. Je n’étais pas honteuse d’être une « sang de bourbe » comme ils appellent ça. J’aimais mes parents et ce qu’ils m’avaient appris. Le fait qu’ils ne soient pas sorciers n’avait absolument pas d’importance en vérité.
J’étais donc allée m’assoir sur le tabouret et on m’avait posé le chapeau sur la tête. J’avais les yeux levés au ciel de façon à le voir et je me mordillais la lèvre, un peu stressée.

- Je vois de l’ambition… De la fierté aussi… Du courage et même de l’impulsivité. J’hésite… Mais pour moi ce serait Gryffondor !
Les applaudissements retentirent et j’allais m’assoir à ma table, plutôt contente. »


Voilà, bien sûr tout n’est pas toujours beau à Poudlard, il y a les coup bas des Serpentards, surtout mais aussi d’autres, les jalousies et même les insultes. Mais on s’accroche et quand on fait le bilan c’est quelque chose de vraiment positif. C’est ma sixième année et j’y suis bien. C’est la mort pour moi de rentrer pendant les grandes vacances, les autres vacances je reste à l’école. Je travaille, je traine et je préfère ça.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Bellatrix L. BlackNOUS FAISONS LE MAL
MAIS NOUS LE FAISONS BIEN


MessageSujet: Re: Callie - Eye of the tiger ♬   Sam 12 Mar - 23:06

    DES BARRES TON TITRE, ÇA ME FAIT TOUJOURS PENSER À JENSEN ACKLES
    Bienvenue sur le forum est amuses toi bien
    je peux supprimer mon post si besoin est (:

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Callie A. Stonefield☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Callie - Eye of the tiger ♬   Sam 12 Mar - 23:12

Merci merci et non y'a pas besoin de supprimer le titre j'ai tout fini :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Avery C. Rosebury
Le POUVOIR doit se définir
par la possibilité d'en ABUSER.


MessageSujet: Re: Callie - Eye of the tiger ♬   Dim 13 Mar - 12:05

Stylé !!
Bienvenue petite fraise des bois chantant ( désolé j'arrêtes les surnoms débiles )

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savages.skyrock.com/
Lumos maxima ... Callie A. Stonefield☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Callie - Eye of the tiger ♬   Dim 13 Mar - 12:14

Mouhahah j'adore les surnoms débiles Et merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Avery C. Rosebury
Le POUVOIR doit se définir
par la possibilité d'en ABUSER.


MessageSujet: Re: Callie - Eye of the tiger ♬   Dim 13 Mar - 13:58

Bienvenue à Gryffondor Miss

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savages.skyrock.com/
Lumos maxima ... Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Callie - Eye of the tiger ♬   Aujourd'hui à 12:15

Revenir en haut Aller en bas
 

Callie - Eye of the tiger ♬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Tiger Dudu
» Eye of the Tiger... [ PV Aerandir ]
» F.T. de Tiger D. Wrath
» TIGER & BUNNY
» [Octobre] Byul Tiger Lily
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Trouble :: 
Tu es un sorcier !
 :: Les registres :: Tes bagages t'attendent dans ton dortoir !
-
Sauter vers: