AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (m) « j'aurai aimé te voir un peu moins fier, j'aurai aimé te connaitre un peu moins en enfer. » (Tom Sturridge, négociable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lumos maxima ... Reine C. Kingsley☼ Petit nouveau

MessageSujet: (m) « j'aurai aimé te voir un peu moins fier, j'aurai aimé te connaitre un peu moins en enfer. » (Tom Sturridge, négociable)   Mar 15 Mar - 15:05


Percy Callahan Kingsley

silencieux ❧ secret ❧ hautain ❧ glacial ❧ protecteur ❧ impérieux ❧ violent ❧ sec ❧ insatiable ❧ impatient ❧ loyal ❧ discret ❧ inaccessible ❧ stoïque ❧ méfiant ❧ impressionnant
L'histoire du frère de Reine est plutôt libre et si vous souhaitez en faire un personnage complexe, torturé, avec une histoire à faire pâlir un mort, vous avez carte blanche. Mais vous pouvez aussi jouer la simplicité, enfin c'est vous qui voyez.
Ce qu'il faut savoir, c'est que Percy est âgé de dix-sept ans, qu'il a été envoyé dans la fameuse maison de Salazar Serpentard comme il s'y était toujours attendu depuis sa naissance. Il est né dans une éminente famille de sang-purs et si ses parents ne sont pas des adeptes des idées de Voldemort, Percy, lui, commence sérieusement à s'interroger sur la valeur du sang. L'atmosphère vindicative et périlleuse - instable - qui plane sur le monde magique l'inspire beaucoup et il s'y sent comme un poisson dans l'eau : pour lui, c'est peut-être l'occasion de laisser son emprunte dans l'histoire, son plus grand rêve.
Libre Réservé Pris


that story between us two

« j'aurai aimé te voir un peu moins fier, j'aurai aimé te connaitre un peu moins en enfer. » ☆

« La jeune fille avait un frère, Percy, d'un an son ainé, mais elle n'était sa sœur que par adoption, et apparemment, elle avait toujours beaucoup souffert de cette différenciation. Êtes-vous vraiment de la même famille lorsque vous ne partagez pas le même sang ? C'est la question qu'elle me posait sans cesse depuis qu'elle m'avait confessé ses origines, cherchant toujours une réponse vaine. À côté de ça, moi, je n'étais rien, tous ses problèmes tournaient autour de la haine que lui vouait son frère, elle ne comprenait pas ce qu'il lui reprochait et souffrait plus qu'elle ne voulait l'admettre de cette relation conflictuelle. Car peut-on mieux blesser un être humain qu'en ses origines ? Percy avait la fâcheuse manie de lui rappeler, chaque fois qu'il le pouvait, qu'elle n'était rien, rien qu'une poussière, une larme dans un immense océan. »

Elle aurait aimé pouvoir compter sur lui, pouvoir pleurer sur son épaule et sentir son regard bienveillant posé sur elle à chacun de ses pas mais Percy n'est pas un grand frère comme les autres. Elle aurait voulu qu'il lui apprenne à se tenir sur un balai ou qu'il lui apprenne à jeter un sort. Elle aurait voulu qu'il la console à son premier chagrin d'amour, et qu'il lui promette d'amocher le visage du premier garçon qui se moquerait d'elle. Elle aurait même voulu qu'ils se chamaillent comme le font tous les frères et sœurs de la terre, qu'ils se disputent à propos de leur collection de chocogrenouilles ou à propos de la taille de leurs parts de gâteau.

Mais ça n'a jamais été aussi simple entre eux, peut-être parce qu'ils se ressemblent de façon troublante, qu'ils sont aussi butés l'un que l'autre et, surtout, terriblement complexes. Et pourtant, tous deux ne viennent pas du même monde : Reine a été adoptée lorsqu'elle avait cinq ans, Percy, lui, en avait déjà six. Six ans, il avait six ans quand l'arrivée brutale d'une petite sœur bouleversa sa vie.
Brusquement, il n'était plus le principal centre d'attention et tous les regards convergeaient vers la petite Reine. Pire, ses parents étaient aux petits soins avec elle, répondaient à ses désirs avec empressement et, en définitive, Percy eut rapidement l'impression qu'ils témoignaient plus d'affection à cette inconnue qu'il n'en avait reçu depuis sa naissance... Il ne lui en fallut pas plus pour détester sa petite sœur et, à peine fut-elle accueillie chez les Kingsley que Percy se promit d'être le plus brillant des deux : la lutte promettait d'être acharnée.

Seulement, en ce temps là, Percy était un petit garçon et s'il avait compris que Reine était malade et qu'elle ne guérirait jamais, il ne saisit la portée de cette fatalité que bien plus tard. Après son entrée à Poudlard.
Et quand ce fut au tour de sa sœur d'aller à l'école, lorsqu'elle s'évanouit au milieu de la cérémonie, Percy prit brutalement conscience que les sentiments haineux qu'il lui vouait avaient pris une nouvelle tournure : lorsqu'il l'avait vue allongée par terre, les yeux clos, au milieu de toute cette foule, il n'avait eu aussi peur de sa vie.
Elle était restée plusieurs jours à l'infirmerie et il n'était pas venu la voir, par peur sans doute. Ou par une espèce de lâcheté incompréhensible. Quoiqu'il en soit, à partir de ce jour, Percy se jura de toujours garder un œil attentif sur elle, de la protéger mais il refusait alors - et encore aujourd'hui - de le faire ouvertement. Il était trop fier pour cela et, de toute manière, Percy était fait pour les secrets. Reine aussi. Tout était pour le mieux.

(Et j'ajoute que Reine, elle, ignore que Percy a décidé de la protéger et, peut-être parce qu'elle a toujours subi sa haine et ses reproches, elle pense encore qu'il la déteste).


Dernière édition par Reine C. Kingsley le Ven 25 Mar - 10:09, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-des-plaines.forumactif.com/
avatar
Lumos maxima ... Reine C. Kingsley☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: (m) « j'aurai aimé te voir un peu moins fier, j'aurai aimé te connaitre un peu moins en enfer. » (Tom Sturridge, négociable)   Jeu 17 Mar - 10:57

Scénario libre et terminé !
Alors tout d'abord, merci beaucoup d'avoir tout lu jusqu'ici et si le personnage vous intéresse, j'espère que vous sauterez le pas.
Tout - à peu près - est négociable et si vous souhaitez modifier quelque chose, je suis ouverte à toute discussion. Pour l'avatar, je ne tiens pas spécialement à Tom Sturridge mais j'imagine quelqu'un de plutôt élancé, brun, et qui respire la prétention, la violence. Quelqu'un qui fasse plutôt torturé également (et qui ressemble vaguement à Emma : s'ils ne sont pas de véritables frère et sœur, ils se ressemblent pourtant beaucoup et personne ne sait, à Poudlard, que Reine a en fait été adoptée). Donc si ça vous donne des idées, n'hésitez pas. Je pensais peut-être à Nicolas Bemberg ou Nicolas Duvauchelle ? Enfin, vous voyez le genre.
Le prénom est tout à fait négociable également et si vous avez la moindre question, je suis là pour y répondre.
Je cherche évidemment quelqu'un qui sera actif et, niveau écriture, qui limite les fautes d'orthographe. De mon côté, je fais de mon mieux pour les éviter et j'écris en général entre 800 et 1000 mots, parfois plus, parfois moins, mais je m'adapte à ce qu'on me propose, de toute façon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echo-des-plaines.forumactif.com/
 

(m) « j'aurai aimé te voir un peu moins fier, j'aurai aimé te connaitre un peu moins en enfer. » (Tom Sturridge, négociable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]
» ( Judis ) ▬ j'aurai aimé t'aimer comme on aime le soleil.
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Trouble :: 
Bienvenue à Poudlard !
 :: Scénarii
-
Sauter vers: