AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lucky you ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lumos maxima ... Ceadda Holmes❧ a dream itself is but a shadow.

MessageSujet: Lucky you ! [PV]   Sam 19 Mar - 14:06

Mes yeux mordorés ne semblaient pas vouloir se clore : sous l'impulsion de Morphée qui me narguait, je ne trouvais guère plus le sommeil cette nuit qu'il n'avait été mien les nuits précédentes. Mon insomnie, démente et perfide, jouait sur mes mauvaises humeurs passagères et plombait mon corps d'une fatigue lourde et inhumaine. Fourmillant jusqu'à l'extrémité de mes doigts glacés, cet épuisement intangible m'ébranlait le corps et l'esprit. D'un soupir blasé, je me redressais d'une souplesse alanguie et digne sur le fauteuil de notre salle commune, mes prunelles ambrées dardant l'horloge murale dont les aiguilles traitresses ne daignaient pas faire avancer le temps. Quatre heures du matin, et toujours aucune once de fatigue ; pas même un tressaillement, une palpitation anémiée, un frisson d'épuisement... D'une colère froide envers moi-même, je claquais ma langue impatiente contre mon palais, avant de poser mon livre aux pages rugueuses à mes côtés. D'un souffle froid, je plongeais dans une léthargie soudaine tout en passant une main distraite dans mes cheveux sombres : n'y avait-il aucun moyen magique de trouver le sommeil et de calmer mon insomnie ? Ce mal me rongeant l'âme et la chair depuis des années, n'avait jamais trouvé remède sûr, qui n'avait pas de conséquences sur la santé. Cependant pour cette nuit, et les quelques unes à venir, j'espérais calmer mes démons insomniaques, même s'il m'en fallait payer un lourd tribu. Qu'importaient les lourdes conséquences, si je pouvais trouver un apaisement de quelques nuits... Mes yeux sombres toisèrent alors pensivement la porte, comme je vins à penser au remède miracle : la goutte du mort vivant. Seule potion assez puissante pour m'endormir, bien que suffisamment redoutable pour que je ne me réveille que bien des jours après. Voire pas du tout. Je fronçais le nez d'une moue agacée face à ma raison qui me ramenait sur terre, néanmoins ma fierté me scanda de me lever : chose que je fis, avant de sortir de la salle commune des érudits.

Un froid vif vint assaillir mon corps frissonnant alors, sous l'impact d'une fraîcheur polaire envahissant les couloirs gris du château. Sortant ma baguette d'une main assurée, je soufflais un 'lumos' qui me valut quelques bougonnements désagréables de la part des tableaux endormis. « Encore vous, vous ne dormez jamais ? Mais n'êtes vous pas humainement constitué comme les autres ? » osa marmonner une vieille femme vêtue de noir qui du haut de sa toile usée, me contemplait avec mépris. Mépris que je lui rendis par ailleurs au centuple sans même daigner lui répondre et encore moins la toiser en retour. Mon trajet jusque dans les sous-sols fut passablement sans encombres : me faisant discret, je me plongeais dans une lumière faiblarde par la grâce de ma baguette, et me faisais félin parmi les ombres furtives : je parvins à gagner la salle de potions, dont l'armoire du fond était à mon sens rempli d'un trésor non négligeable. Refermant la porte de la salle de classe derrière moi, j'eus un soupir soulagé lorsque je me sentis plus en sécurité, et allumais les environs d'un sortilège muet. La pièce s'embrasa d'une lumière douce, comme je m'avançais d'un pas déterminé vers la caverne aux trésors : ma main voleuse s'empara d'abord du puissant somnifère dont la fiole portait fièrement l'étiquette de 'Goutte du mort vivant', quand mon regard brillant d'un intérêt soudain, se porta sur une autre potion à la robe dorée et lumineuse. Mes doigts fins se détachèrent du butin que j'étais venu chercher, pour finalement s'emparer avec douceur de la minuscule fiole de Felix Felicis. Portant cette dernière à mes yeux fauves, j'esquissais un sourire en coin accentuant l'obscurité de mon visage de marbre, sans vraiment penser à la conséquence de mon acte. Voler une mixture aussi importante avait quelque chose d'immoral, pour autant je crevais d'envie d'en boire une gorgée, ne serait-ce que pour tenter l'expérience. D'une oeillade furtive relevée derrière moi afin de m'assurer que j'étais bel et bien seul, je finis par ouvrir la bouteille d'une main ferme et d'y porter le goulot à mes lèvres : quelques gouttes y perlèrent alors, que je les essuyais d'un revers de main une fois une infime gorgée de cette boisson flavescente avalée. Soudain j'entendis la porte s'ouvrir en un grincement, ce qui me valut une impulsion battante de la part de mon palpitant surpris : je me retournais d'un bond vers la silhouette intruse, ne pensant que tardivement à tenter de cacher mon butin. La plaquant dans mon dos d'une discrétion magnifiquement inexistante, je toisais la belle Pumkine qui s'avançait vers moi d'un air intrigué. « Quoi ? » sifflais-je sur la défensive, incapable de me faire sympathique. Pour autant, j'avais toutes les preuves retournées contre moi, afin de prouver que la Serpentarde avait bien quelques raisons de me toiser avec suspicion. « Je n'arrivais pas à dormir. » ajoutais-je de ma voix suave et basse, et ne trouvant aucune autre excuse pertinente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lucky you ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lucky Light
» GRACE & SWANN ▷ One day, you will be lucky. Maybe... Not sure.
» presentation de lucky luke
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]
» Quel personnage de Lucky Star êtes-vous?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Trouble :: 
Le Château
 :: Les sous-sols :: Salle de potions
-
Sauter vers: