AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 So far so Great [Pv Ethel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lumos maxima ... Regulus A. Black▬ Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée.

MessageSujet: So far so Great [Pv Ethel]   Sam 19 Mar - 18:03

Comment définir mon état d'esprit? Colère, incompréhension,faiblesse, bref, Regulus n'était plus moi. Je n'étais pas Regulus. Ce n'était qu'une ombre de moi même qui errait dans les couloirs. Où étais-je donc? Au troisième étage. Je reconnaissais la salle de sortilège même si ça faisait quelques temps que je n'y mettais plus les pieds. Pas seulement sortilèges mais aussi tous les autres cours, je me laissais aller. J'en pouvais plus de tout. La preuve, je faisais n'importe quoi. Ici par exemple, je voulais avancer mais je rentrais dans un mur. Mais enfin, Regulus, réveille toi mon vieux! Non, je ne pouvais pas me réveiller. Je ne comprenais pas pourquoi je n'avais plus la volonté de m'en sortir.

Qu'est-ce que je faisais ici? Je ne m'en souvenais plus. Soudain, un papier tomba de ma poche et c'était une lettre. Je regardais la lettre et c'était un mot du professeur Ainsburry. J'étais convoqué, je ne savais pas pourquoi. Mais j'y allais quand même. Sur la lettre c'était marqué 15h00 et il était 15h10 et je n'avançais plus. J'étais comme tétanisé. Puis soudain, je retrouvais un peu de lucidité. Je repris mon chemin et j'avançais jusqu'à la salle mais j'hésitais à frapper. Je restais devant la porte. Tétanisé de nouveau, à l'idée d'avoir fait quelque chose de mal, je ne comprenais plus ce qu'il m'arrive.


J'étais perdu, parti dans un autre monde, et bien entendu, j'accumulais du retard, beaucoup de retard à ma convocation. Mais bizarrement, ce monde dans lequel j'étais, était comme un anesthésiant et je m'y réfugiais volontiers. J'avais pas envie de souffrir. J'avais pas envie de parler, j'avais plus envie de rien. Je voulais juste être moi, ne plus être celui qui souffrait, celui qui était mal en point, celui qui voulait en finir. Celui qui voulait disparaître à jamais. C'était moi. Moi Regulus Black, 13 ans et 7 mois, plus que l'ombre de moi même. Je n'existais plus. Soudain, je me forçais à frapper. J'entendis "entrez" et j'entrais. Je vis mon reflet dans une fenêtre. Pâle comme un fantôme, j'avançais doucement et je lançais:

"Je suis là.. je.. suis désolé.. de .. mon .. retard..."

Il me prenait l'envie de pleurer mais je n'allais pas pleurer devant elle, je ne le pouvais et pourtant les larmes me montèrent aux yeux et coulèrent le long de mes joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Ethel-Ciara AinsburryNOX ❧ stay in the dark & keep silent.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Sam 19 Mar - 18:33

J'étais inquiète. Inquiète oui, très inquiète. En tant que directrice de Serpentard, je me devais de faire attention à mes élèves, de les conseiller et de les réprimander quand ils commençaient à dériver. Et l'un d'entre eux dérivait dangereusement. Regulus Arcturus Black, quatrième année, sautait un peu trop de cours au goût de ses professeurs, qui avaient fini par m'en faire la remarque. Il ne venait même plus en cours de Sortilèges, pourtant il me connaissait. Il savait que je risquais de le convoquer s'il séchait trop de cours – j'avais prévenu tous mes élèves à ce sujet, en début d'année. Et j'avais bien évidemment fini par le faire. Je voulais principalement parler avec lui, comprendre les raisons de ce soudain accès de séchage de cours intensif. Et s'il ne me donnait pas de bonnes excuses, je risquais fort de lui coller une retenue. Les études étaient importantes dans la vie, très importantes. Et il était hors de question qu'un élève de ma maison foute en l'air ses études.

Je lui avais donc envoyé un mot en le convoquant à quinze heures dans la salle de Sortilèges. Je savais qu'à cette heure-ci, il n'avais pas cours, tout comme moi je n'avais aucun cours à donner, nous serions donc tranquilles. Pourtant... Quinze heures cinq, quinze heures dix, personne. Je le connaissais pour sa ponctualité pourtant, aussi ce retard me fit froncer les sourcils. S'il se décidait à sauter les convocations qu'on lui envoyait, maintenant, c'était très, très mal parti pour lui. Pourtant, et heureusement, on frappa à ma porte vers quinze heures quinze. « Entrez ! » Bingo, c'était lui. Il semblait... Assez intimidé en fait, il faisait tout timide. « Je suis là.. je.. suis désolé.. de .. mon .. retard...  » Je lui souris et lui fis signe que ce n'était rien, avant de faire apparaître un fauteuil confortable face à mon bureau. « Asseyez-vous, Mr Black. Nous avons à parler... »

Je m'interrompis brusquement. Je venais tout juste d'apercevoir les larmes dans ses yeux, puis sur ses joues. Erf. Jusque là, très peu de Serpentard étaient venus me voir en pleurant. Hormis quelques première année qui n'avaient encore jamais été séparés de leurs parents... Je me levai, contournai mon bureau et m'approchai de Regulus, le prenant par les épaules pour le conduire jusqu'au fauteuil que je lui avais fait apparaître. « Allons, Regulus, allons... Calmez-vous, calmez-vous. Je ne vais pas vous manger, vous n'avez aucune raison de pleurer. Allez. Asseyez-vous... Monkey ! » Un elfe de maison de Poudlard apparut alors, s'inclinant profondément devant moi. « Monkey, ramène-nous un plateau avec deux tasses de thé et une assiette de petits gâteaux, s'il te plaît. Nous en avons bien besoin. » Un CRAC ! sonore et l'elfe disparut, pendant que je faisais apparaître un nouveau fauteuil, cette fois à côté de Regulus, et que je m'installais dessus, les jambes croisées sous ma robe vert émeraude. Nouveau mouvement de baguette et un mouchoir aux armoiries de Poudlard apparut, que je tendis à mon élève. « Allez... Séchez-moi tout ça, voulez-vous ? Et expliquez-moi donc ce qui vous arrive en ce moment... Vous séchez les cours, vous arrivez en retard à ce rendez-vous en dépit de votre ponctualité légendaire et maintenant, vous vous transformez en fontaine !... Ah, Monkey, pose le plateau sur mon bureau. Merci.... Alors, Regulus, je suis votre directrice de Maison, je suis là pour vous si vous en avez besoin. Vous le savez, je vous l'ai dit moi-même, je suis une sorte de deuxième maman... Alors ne vous renfermez pas sur vous-même. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Regulus A. Black▬ Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Sam 19 Mar - 20:23

Bon sang! mais qu'est-ce qu'il me prenait? Encore une fois j'agissais comme un abruti de première. Non mais allez Regulus, c'est pas une prof qui va te manger. Non mais c'était une prof qui pouvait très bien tout raconter à Bellatrix. Et ça je ne voulais pas. Non, il n'y avait pas besoin que tous les Blacks soient au courant de mon état. Surtout mes cousines et mes parents. Je ne voulais pas qu'ils soient au courant. Bien entendu c'était au rôle de la prof de savoir ce qu'il n'allait pas. Ça ne se voyait donc pas. Désolé Madame le professeur, mais vous n'allez pas m'arrachez les mots de la bouche comme ça. Je ne voulais pas parler et pourtant je le devais. Alors quelle alternative me restait il? Dire la vérité? Rester dans ce monde qui m'anesthésiait? Crever l'abcès et finir en loque? Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider dans ce monde? Non! Personne! Personne ne pourrait m'aider moi, misérable Black de 13 ans et demi.

Je me contentais d'agir tel un pantin qu'on tirait par des fils sans dire un mot. Je l'écoutais. Des fois, elle me faisait penser à ma tante. Un tantinet sévère mais en fait, qui était gentille si on était droit. Ma famille, un tas de gens infâme et sans cœur. Devais-je appeler ça une famille? Non! Mes "parents" qui s'en fichaient de mon frère et qui l'avait carrément renié,ça non je ne l'acceptais pas. Moi j'allais faire pareil! Je partirais loin d'ici. Je partirais de ce monde, de cette vie complètement fausse. Regardez moi bien, madame le professeur, je crois bien que ce sera la dernière fois que vous me verrait. Je la fixais toujours sans dire un mot. Elle me tendit un mouchoir. J'essuyais mes yeux machinalement et soudain, je perdais ma lucidité. Ce que je faisais? J'en savais rien? Où j'étais, avec ma professeur de sortilège. Soudain j'entendis:


"Ce qu'il se passe? Il se passe que j'en ai marre de tout! Marre de moi! marre de cette vie que je n'ai jamais voulu! A quoi ça va me servir tout ça, hein? Si on a déjà choisit ma vie pour moi? J'ai plus de famille, j'ai plus rien, j'ai perdu l'estime de moi même! Tout ce qu'il me resterait, ce serait d'aller en finir! A tout jamais! je sais que je ne serais pas regretté, personne ne m'aime!Même pas Sirius.."

Cela ressemblait à un hurlement. Oh mais on aurait presque cru que c'était un fou qui hurlait qu'on le laisse tranquille. Voilà madame le professeur, vous êtes content? Vous avez eu ce que vous vouliez? J'avais perdu toute lucidité. Au lieu de m'aider, le fait d'avoir tout dit m'enfoncer encore plus. Laissez moi partir, madame le professeur! Que j'aille me jeter en haut de la tour d'astronomie. Je ne sers plus à rien ici! Regardez-moi, je ne ressemble même pas à un élève. J'aurais même plus ma place à Ste Mangouste! Vous avez vu le déshonneur de la famille Black? Il se trouve devant vous! Alors laissez-moi aller arrêter toute cette souffrance inutile! Laissez moi crevé comme un chien bâtard que personne ne veut plus!

Je supposais que je pleurais de nouveau. Mais je ne ressentais plus rien. Dans ce monde, j'étais bien. Dans ce monde, j'étais avec Sirius et on était heureux comme avant. Si seulement je pouvais revenir trois ans en arrière et demander à être placé à Gryffondor avec lui. Tout aurait été différent, et j'aurais cessé de jouer au con comme j'étais en train de le faire. Je ne sais pas si je continuais de parler à la professeur. Sûrement que si parce que soudain j'entendis:


"J'ai plus rien qui ne me retient dans ce monde! Rien!!Je suis le déshonneur de la famille, tout comme mon grand frère! Tout ça parce que moi aussi, je ne veux plus les suivre! Je veux vivre selon mes propres choix et non parce qu'on m'a dit: fais pas ça Regulus! J'en ai rien à faire d'eux! Je ne veux plus les voir!!Ils ont renié mon frère parce qu'il est parti! Ils ont déjà perdu un fils mais ils vont perdre le second!!Et plus tôt qu'ils ne le pensent!!"


J'explosais. Là, c'était vraiment la fin. Je touchais le fond. Tout me semblait aller si mal que même mon monde anesthésiant n'était plus assez fort pour contenir ma souffrance et ma douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Ethel-Ciara AinsburryNOX ❧ stay in the dark & keep silent.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Dim 20 Mar - 17:24

« Ce qu'il se passe? Il se passe que j'en ai marre de tout! Marre de moi! marre de cette vie que je n'ai jamais voulu! A quoi ça va me servir tout ça, hein? Si on a déjà choisit ma vie pour moi? J'ai plus de famille, j'ai plus rien, j'ai perdu l'estime de moi même! Tout ce qu'il me resterait, ce serait d'aller en finir! A tout jamais! je sais que je ne serais pas regretté, personne ne m'aime!Même pas Sirius..  » Et ben... C'est qu'il était en rogne contre à peu près le monde entier, le petit Regulus. Mais je ne fis aucun commentaire, me contentant de l'observer attentivement. Je ne pouvais pas tellement comprendre ce qu'il ressentait. Étant fille unique, je ne connaissais pas la concurrence entre les frères et sœurs, et ma mère m'avait toujours laissée suivre mon propre chemin, malgré notre ascendance de sang pur. Toutefois, il était assez notoire que la famille Black était très tournée vers la magie noire et je pouvais comprendre que Regulus refuse de prendre cette voie, surtout qu'il était jeune. Avec l'avenir devant lui...

Il s'était remis à pleurer. Je savais que je devais garder une certaine distance avec mes élèves, Albus me l'avait déjà répété, mais je ne pouvais pas le laisser dans un tel état. Pour le moment, je ne savais pas trop quoi faire. Je me contentai donc de caresser doucement ses cheveux, alors qu'il se remettait à hurler, à s'en déchirer la gorge. « J'ai plus rien qui ne me retient dans ce monde! Rien!!Je suis le déshonneur de la famille, tout comme mon grand frère! Tout ça parce que moi aussi, je ne veux plus les suivre! Je veux vivre selon mes propres choix et non parce qu'on m'a dit: fais pas ça Regulus! J'en ai rien à faire d'eux! Je ne veux plus les voir!!Ils ont renié mon frère parce qu'il est parti! Ils ont déjà perdu un fils mais ils vont perdre le second!!Et plus tôt qu'ils ne le pensent!!  » C'était vraiment difficile de faire partie d'une famille aussi ancrée dans les vieilles traditions... J'eus un petit soupir et vint finalement m'accroupir en face de lui, serrant ses doigts dans les miens pour attirer son attention.

« Calme-toi Regulus. Ce n'est pas en t'énervant comme ça que tu vas arranger les choses, je peux te l'assurer. Je ne vais pas te dire que je comprends ce que tu ressens, parce que je ne suis pas tirée d'une famille aussi traditionnelle que la tienne, ni aussi réputée pour toucher à la magie noire. Mais moi, ce que je vois, c'est un adolescent qui a envie de vivre sa vie comme il l'entend, qui refuse de marcher dans les traces de ses parents. Et pourquoi ne pas le faire ? »

Je passai la main sur sa joue, d'abord pour essuyer les larmes qui y roulaient encore, mais aussi pour l'obliger à me regarder.

« Je me doute que tu as peur de ce que tes parents pourraient dire, mais qu'est-ce qui est le plus important ? Ta famille ou ton libre arbitre ? Quant à ton frère Sirius... » J'eus un petit soupir, consciente que ce serait le point le plus sensible à régler. « Je ne sais pas trop ce que tu pourrais faire, toi, tout seul. Il risquerait à coup sûr de t'envoyer bouler sans que tu aies pu t'expliquer. Alors... Dumbledore va me tuer s'il apprend ça, mais je vais essayer d'arranger les choses entre vous deux. Et puis la prochaine fois, Regulus... La prochaine fois, n'attends pas aussi longtemps avant de craquer, tu veux bien ? Je vous l'ai dit à tous en début d'année, je suis là pour vous si vous en avez besoin. Une deuxième maman. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Regulus A. Black▬ Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Dim 20 Mar - 18:09

Je retrouvais peu à peu ma lucidité. Elle me parlait, il fallait que j'écoute. Elle m'avait bien écouté elle. Malgré toute ma colère, malgré tout mon désespoir, elle était là pour moi.Ô haine, épargne moi et mon cœur blessé, je t'en supplie. Je ne tiens pas à ressembler à tous ces gens tourné vers la magie noire. Mais avais-je le choix, hein? Non, je n'avais pas d'autre choix que de les suivre. Je me haïssais, je haïssais tout en moi, en premier, mon indétermination. Je faisais ci, je faisais le contraire cinq minutes plus tard. Aucune personnalité, aucun point de rattachement. Rien. Je devais m'en contenter, point barre. Tu n'es pas content Regulus Black? Hein, bah c'est pareil. Continue d'être le gentil petit chien obéissant et tu n'auras plus aucun souci. Mais bien sûr que non je ne voulais plus être obéissant. Je pouvais bien dire ce que je pensais aussi. Allez Regulus, cesse donc de faire l'enfant et affronte ta famille!! Que te manque-t-il? Du courage!! Espèce de lâche! Pauvre petit faiblard. Non mais regarde toi, tu ne vaux rien! Non rien!

Ça y est tout devenait clair. Je respirais doucement pour me calmer. Tout ça commençait à me fatiguer réellement. Mais madame le professeur avait réussi à me calmer. Elle voulait essayer d'arranger quelque chose avec mon frère. Bien du courage, madame le professeur, je sais qu'il ne voudra jamais me parler. Cesse donc de me regarder, pourquoi ma propre mère n'agissait pas pareil, hein? Pourquoi tout ce que voulait ma mère, c'est que je suive le chemin de mes cousines. Mais moi, je commençais à en avoir marre. Marre! Vous comprenez, madame le professeur? Je suis sûr que oui mais vous êtes bien la seule. Enfin, j'étais calme. Non mais je crois bien qu'il faudrait que je me mette à courir pour calmer mes nerfs. Mais non bien sûr pas maintenant. Mais ce soir peut être. Ou peut être pas.

Je lui devais d'être reconnaissant. Elle voulait m'aider mais moi je me taisais. Je crois bien que j'avais assez débiter de conneries comme ça. Regardez moi bien, vous avez vu? Regulus Black pauvre idiot de quatrième année qui agit comme un gosse de trois ans. Pleurnichard va! Sirius veut pas me parler, oh mais mon pauvre, ce n'est pas la fin du monde!! Regarde moi Regulus Black, ressaisis-toi et domine toi un peu, on va finir par croire que tu es une mauviette. Je regardais la professeur. Elle nous avait dit qu'elle était notre deuxième maman, mais pour quelle soit ma deuxième maman, fallait déjà que j'en ai une. Et bah non, j'en avais pas! Qui était pour moi, madame Black? Une étrangère. Point, final, rideau. La tragédie est terminée? Non, elle ne fait que commencer alors Acte II, s'il vous plaît. Mais pas trop mélodramatique.

Elle me demandait pourquoi ne pas suivre mon propre chemin. Bonne idée mais madame le professeur, aller dire à ça à Mr et Mme Black, allez-y je vous y attend. Je ne suis pas sûr que vous soyez bien reçu. Encore mieux, allez dire ça à ma cousine Bellatrix, je suis sûr qu'elle vous appréciera. Ou pas. J'étais le dernier Black, alors forcément je devais suivre la trace des autres. Mais bon sang! Je n'avais pas le choix. Et même si je l'avais , qui pourrait m'aider à suivre ça? hein? Vous peut être?

Je répondis alors, car il fallait que je lui réponde un jour, faiblement:


"Si j'avais le choix, y a longtemps que j'aurais eu le cran de le faire! Le jour où j'ai été placé à Serpentard, j'aurais du demander d'aller à Gryffondor! J'ai tout gâché.. Allez dire ça à Sirius que je veux changer, il vous rira au nez, et il aura bien raison. Je manque de courage d'aller parler à mes parents. Et d'ailleurs, jamais je le ferais. Et encore moins à Bellatrix..."

Je respirais, ou plutôt j'hoquetais comme un môme de cinq ans. Non mais, j'avais beau me faire la moral, rien n'y faisait, j'étais un nase. Un pauvre type comme m'avait dit Callie dans le parc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Ethel-Ciara AinsburryNOX ❧ stay in the dark & keep silent.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Jeu 24 Mar - 15:30

Regulus me faisait penser à un petit garçon effrayé par un cauchemar. Je n'avais qu'une seule envie, le serrer dans mes bras, lui dire des paroles réconfortantes, bref, me comporter comme une mère avec lui. Je savais bien que si notre cher directeur avait vent de ça, il allait m'engueuler royalement, mais je ne pouvais absolument pas le laisser dans un tel état de détresse. Je passai de nouveau mon pouce sur sa joue, finissant même par y laisser ma main. Je ne pouvais pas rester insensible à ses larmes et à son air d'enfant terrorisé. « Si j'avais le choix, y a longtemps que j'aurais eu le cran de le faire! Le jour où j'ai été placé à Serpentard, j'aurais du demander d'aller à Gryffondor! J'ai tout gâché.. Allez dire ça à Sirius que je veux changer, il vous rira au nez, et il aura bien raison. Je manque de courage d'aller parler à mes parents. Et d'ailleurs, jamais je le ferais. Et encore moins à Bellatrix...  » J'eus un petit soupir, le nez froncé. Les élèves de cette école avaient bizarrement une constante peur d'affronter leurs parents. Surtout dans ma maison. Il fallait dire que généralement, les enfants qui atterrissaient à Serpentard étaient issus de familles de sang pur, comme le petit Black, des familles aristocratiques. Bien. Essayons de le raisonner. Et de le faire rire...

« Mon grand, tu oublies que je suis professeur, alors si ton abruti de frère essaie de se foutre de ma gueule, il aura droit à une jolie retenue... J'ai un peu plus de pouvoir que toi, il sera obligé de m'écouter si je le convoque, que je l'immobilise sur sa chaise et que je lui balance un sortilège de Mutisme... Mais passons. En ce qui concerne tes parents, je ne peux rien faire à ta place, c'est certain. Mais tout le monde a peur de ses parents. Le jour de ma sortie de Poudlard, quand j'ai annoncé à ma mère que je voulais devenir professeur de Sortilèges au lieu de prendre sa place à la tête de la famille comme j'aurais dû le faire, j'ai cru qu'elle allait me tuer et j'ai bien failli tomber dans les pommes. Pourtant, j'avais quatre ans de plus que toi à ce moment. »

Je secouai la tête à ce souvenir. Mon père, l'ancien leader de la famille Ainsburry, avait laissé cette place à ma mère quand il était mort. Et après mes études à Poudlard, j'aurais dû moi-même prendre la place de ma mère. Ma chère mère... Qui m'avait fait la tronche pendant trois semaines, après avoir appris ma décision, avant de finalement s'y faire. Après tout, être professeur à Poudlard était quand même quelque chose de prestigieux... Je soupirai, avant de finalement reposer mon attention sur Regulus. Il continuait de hoqueter, les yeux dans le vague. Je finis par craquer. Je l'attirai contre moi, le serrant dans mes bras, le berçant doucement. Comme une mère le ferait avec son enfant. Je me doutais que Regulus n'avait jamais vraiment connu l'amour parental. C'était peut-être le moment de le lui montrer.

« Allez, Regulus... Calme-toi... Respire à fond. Je suis là, d'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Regulus A. Black▬ Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Jeu 24 Mar - 16:53

Elle me parlait de mon frère et la façon dont elle en parlait me fit sourire. Dis ça faisait combien de temps que je n'avais pas souri, hein? Alors je sentis comme un déclic. J'avais envie de tout faire pour ne jamais la mécontenter ou la décevoir. Bizarre, c'était la première fois que je ressentais ça. Je la regardais et soudain, elle me prit contre elle. La aussi, c'était la première fois que je connaissais ça. Ma mère n'était pas du tout maternelle et encore moins démonstrative. Je me sentais alors bien, rassuré, calme. Et je compris enfin que je n'étais pas le seul à ressentir ça. Vouloir changer voulait-il dire grandir? Peut être.


C'était rare que je sois dans cet état là. C'est à dire calme et surtout que toutes mes questions se soient enfin calmées. C'était reposant de ne plus se poser toujours les mêmes questions et enfin d'agir comme quelqu'un de mon âge. En même temps, je manquais d'immaturité. Mais je m'en fichais.


Je sais que vous ne pouvez rien pour mes parents, mais peut être qu'un jour j'y arriverais. Mais pas maintenant...

Calme. J'avais parfaitement normalement, comme le Regulus de la première année. Où j'avais aucun souci en tête. Je respirais peu à peu doucement et je lançais:

Oui merci d'être là pour moi, vous êtes bien la seule. Chez les Blacks, on doit juste être capable de rester silencieux et d'obéir à la tradition. Et d'avoir la mentalité Black. Je ne l'ai pas. Et je ne l'aurais jamais. Mais ça Sirius ne l'a jamais compris. J'étais trop jeune pour pouvoir dire non comme il l'a fait. Trop jeune et trop influençable. Je ne connaissais que ça. Mais ici, je découvre d'autres choses. Et je veux changer...

Oui j'allais changer. Enfin j'avais déjà changer. Mais je ne voulais pas revenir dans ma famille qui serait capable de me faire changer d'avis. Je réfléchis deux secondes et je demandais:

Je ne voudrais plus jamais retourner chez moi. J'ai pas envie d'avoir leur influence sur moi. Mais je ne sais pas ce que je peux faire et ça m'angoisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Ethel-Ciara AinsburryNOX ❧ stay in the dark & keep silent.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Jeu 24 Mar - 17:39

« Je sais que vous ne pouvez rien pour mes parents, mais peut être qu'un jour j'y arriverais. Mais pas maintenant...  » J'étais plutôt contente de moi. Contente d'avoir pu le calmer. Il respirait tranquillement, sa tête quelque part entre mon ventre et ma poitrine. Comme si ce simple geste avait fait taire toutes les questions qui avaient pu se bousculer sous son crâne. Je m'étonnais tout de même de mon pouvoir anesthésiant sur ce gamin... Enfin, passons. Ce n'était pas vraiment le moment de se poser ce genre de questions. Occupons-nous plutôt du petit Serpentard dans les bras de sa directrice de maison. « Oui merci d'être là pour moi, vous êtes bien la seule. Chez les Blacks, on doit juste être capable de rester silencieux et d'obéir à la tradition. Et d'avoir la mentalité Black. Je ne l'ai pas. Et je ne l'aurais jamais. Mais ça Sirius ne l'a jamais compris. J'étais trop jeune pour pouvoir dire non comme il l'a fait. Trop jeune et trop influençable. Je ne connaissais que ça. Mais ici, je découvre d'autres choses. Et je veux changer...  » Je souris, touchée malgré tout.

« C'est bien normal. Et tant mieux si tu t'es rendu compte de certaines de tes erreurs. C'est comme ça qu'on apprend et qu'on avance, dans la vie. Quant à changer... Ma foi, je pense que je pourrais t'y aider, si tu le souhaites. C'est mon rôle d'aider mes élèves et je vois bien que tu en as envie. »

Je passai une main douce dans les cheveux de Regulus pour ponctuer ma déclaration. « Je ne voudrais plus jamais retourner chez moi. J'ai pas envie d'avoir leur influence sur moi. Mais je ne sais pas ce que je peux faire et ça m'angoisse...  » Une idée se fraya un chemin dans mon esprit et j'émis un petit ricanement parfaitement Serpentardien. Pas pour rien que le Choixpeau m'y avait envoyée. Je relâchai Regulus et, en me frottant les mains, je me réinstallai à mon bureau en sortant une feuille de parchemin vierge et une plume de corbeau que j'adorais. Je grattai mon parchemin pendant cinq ou six minutes, me redressai, un grand sourire aux lèvres.

« Alors, dis-moi ce que tu en penses... Chère Mrs Black, je me dois de vous informer que votre fils Regulus possède de graves lacunes en matière de Sortilèges. Son emploi du temps étant trop chargé pour lui proposer des cours de rattrapage et en ma qualité de professeur de Sortilèges et Enchantements et directrice de la maison Serpentard, je vous propose d'accueillir votre fils chez moi, à Loutry Sainte Chaspoule, durant toute la durée des vacances de Noël, de Pâques et d'été, afin de le remettre à niveau pour sa cinquième année, qui est également celle des BUSE. Il est évident qu'il pourra revenir autant de fois qu'il le souhaite. J'attends donc votre réponse dans les plus brefs délais et vous adresse mes salutations respectueuses, Ethel-Ciara Ainsburry, Professeur de Sortilèges et Enchantements à Poudlard, Directrice de la maison Serpentard... et blablabla. Je pense pas qu'elle puisse dire non ta mère, mon nom est assez... connu chez les sorciers. Et reconnu par les sang pur, à cause de la fortune qu'on possède... Mais passons. »

Je relevai les yeux pour observer Regulus au-dessus de mon parchemin.

« Enfin, ça te convient au moins, de passer les vacances chez ta directrice de maison ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Regulus A. Black▬ Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Jeu 24 Mar - 18:23

Se sentir écouter et surtout se sentir compris. Quel meilleur sentiment pour se sentir tout à fait mieux? C'est que je ressentais maintenant. Pas sûr que ça dur mais une petite pause dans son angoisse, ça faisait du bien. J'étais tellement content d'avoir pu pour une fois me confier sans avoir à craindre que l'autre aille tout répéter à droite ou a gauche. Des fois, je me disais que j'avais grandi dans la mauvaise famille. Enfin passons. Je n'allais pas passer ma vie à me demander si tout avait été différent, est-ce que j'aurais été autrement. Sinon, j'allais finir par devenir réellement fou. Je l'écoutais. Oui j'avais fait l'effort d'avoir grandi un peu plus dans ma tête, d'avoir compris certaines choses. Elle voulait m'aider à changer. Pourquoi je ne suis pas allé tout de suite la voir? Au lieu de me rendre malade comme je l'ai fait? Je n'avais pas réfléchi. J'ai cru que j'étais tout seul. Qu'on m'avait abandonné. Alors qu'il y avait d'autres personnes autre que ma famille qui pouvaient m'aider.

Egoïste serait le premier mot qui me viendrait à l'esprit pour me décrire. Égocentrique aussi. Je ne pensais qu'à moi et je ne pensais pas qu'autour de moi, des gens pouvaient m'aider. Il fallait que j'arrête d'angoisser toujours pour rien. Je la regardais. Elle s'était levé soudainement et elle était allée à son bureau. Elle avait commencé à écrire. Je restais surpris de sa réaction. Soudain, elle me lut ce qu'elle avait écrit et mon coeur avait fait un bond. Elle avait carrément écrit à ma mère pour lui dire que j'étais nul en sortilèges et que j'avais besoin de cours. Et elle m'avait demandé si ça me convenait d'aller passer les vacances chez elle. Surpris, était le mot qui me venait pour me décrire en ce moment. Heureux, je n'avais jamais rencontré un prof comme elle. C'était comme si, elle avait compris. Oui, elle avait compris. Je la regardais avec un sourire. Un vrai sourire. Personne ne l'avait vu celui là. Et je répondis:

Oh .. bien sûr! Merci!!

Je me contenais mais ma joie éclata à l'intérieur de moi. J'allais enfin sortir de cet enfer. J'allais enfin pouvoir vivre normalement, sans être appelé l'associable ou autres surnoms aussi aimable. Merci, madame le professeur, maintenant, le petit chat angoissé à l'intérieur de moi pourra ronronner et rester apaiser..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lumos maxima ... Ethel-Ciara AinsburryNOX ❧ stay in the dark & keep silent.

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   Ven 25 Mar - 17:38

Le sourire que m'envoya Regulus à la lecture de la lettre que je venais d'écrire valait tous les oui du monde. Je lui souris en retour, soudainement apaisée. C'était un véritable sourire qu'il m'envoyait là, pas les rictus forcés qu'il avait pu offrir à tout le monde ces derniers temps. J'étais plutôt contente de moi. Au moins, j'avais réussi à lui rendre un peu de sa joie de vivre. « Oh .. bien sûr! Merci!!  » J'avais eu raison, donc, d'écrire cette lettre sans lui faire part de mes intentions. Je me levai donc pour disparaître un instant dans une pièce attenante, et finalement revenir avec ma chouette, Airmed. Encore un instant pour cacheter l'enveloppe et y écrire l'adresse de la famille Black, et j'ouvrais la fenêtre.

« Allez, file ma belle. Maison des Black, à Londres, d'accord ? Ne te perds pas. Et donne des coups de bec à la mère Black jusqu'à ce qu'elle m'écrive une réponse ! »

Airmed me serra un instant le bras avant de prendre son envol. Je refermai donc ma fenêtre et retroussai les manches de ma robe de sorcière bleu pervenche, qui soulignait la couleur de mes yeux, je le savais. J'adressai un nouveau sourire à Regulus, me réinstallai à mon bureau et me remis à griffonner sur un bout de parchemin, tout en blablatant.

« Bien. Je pense que ce petit entretien est terminé, je vais donc te laisser filer et tu as intérêt à suivre tes cours, jeune homme... Avant ça, je vais te laisser le mot de passe de mes appartements, au cas où tu veuilles venir me voir à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Enfin, le jour... Tu me trouveras sans doute ici plus que dans mes appartements, mais le week-end, ou le soir, on ne sait jamais. Ne perds pas ce parchemin, sinon je te fais pousser une troisième jambe. »

Je lui tendis donc mon bout de parchemin où était écrite une locution latine. En bonne prof de Sortilèges que j'étais, je restais attachée au latin, d'où étaient issues la majorité de nos formules magiques. Manet alta mente repostum, le souvenir reste profondément gravé dans le cœur. Une petite phrase que j'adorais.

« Enfin, j'irai voir ton frère. J'arriverai bien à le choper au détour d'un couloir, il n'est pas le seul à savoir lancer des sorts... Et je pense en connaître un peu plus que lui... »

J'eus un petit rire sardonique. J'avais une certaine hâte de me retrouver face à l'aîné de la fratrie Black...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: So far so Great [Pv Ethel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

So far so Great [Pv Ethel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Trouble :: 
Le Château
 :: Troisième étage :: Salle de Sortilèges et Enchantements
-
Sauter vers: