AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petronille ♣ « everything fade ... a day »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumos maxima ... Petronille A. Cresswell☼ Petit nouveau

MessageSujet: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Dim 27 Mar - 14:51


Petronille Alice Cresswell

« faire l'amour dans un champs excite les fleurs »

✱ ✱ ✱
Bonjour jeune moldu, moi c'est Petronille Cresswell, je suis âgé de seize ans ans et je suis né le 22 février 1960. Ma baguette est en bois de chêne et contient un(e) pétale de rose. Mon patronus est un bébé zèbre. Ici je suis les cours de étude des moldus, Soin aux créatures magiques, Etude des Runes, en Sixième Année, et franchement mon niveau est médiocre. Plus tard, j'aimerais être soigneuse des animaux fantastiques. On dit souvent que je suis patiente, sérieuse, courageuse, sentimentale mais j'ai aussi beaucoup de défauts, en effet je suis naïve, incompréhensible, caractérielle, boulette . C'est d'ailleurs pour cela que le choixpeau m'a envoyé à Poufouffle.




Spoiler:
 



Dernière édition par Petronille A. Cresswell le Dim 27 Mar - 15:05, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Petronille A. Cresswell☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Dim 27 Mar - 14:51





Et puis des fois on n'y peut rien

« Il sera grand et fort, il sera mon fils, mon unique héritier, celui qui voudra de moi comme père et qui me prendra comme exemple, après cinq filles, je serais enfin heureux ... » Il le pensait réellement, Monsieur Creswell, il l'espérait et le répétait, à chaque minute de cette grossesse rapide, il espérait de tout son coeur avoir un garçon, un digne héritier de sang pur, un fils, celui qui ferait la fierté de sa famille, de sa lignée. « Il arrive, ton fils arrive ! » Le bébé allait arriver, faisant la fierté de sa famille, à la grande joie des cinq premières filles mais surtout, du papa, en route pour saint mangouste, il le fallait, Londres et ses péripéties, le bébé naquit bien avant son arrivée, dans un champs, tout près du centre ville, au grand damne de monsieur, le bébé ne portait pas de zigounette mais annonçait la naissance d'une sixième petite fille. On lui donna le nom d'une grande tante un peu rabougri, un nom à la volée : Petronille, il fallait l'adopter, tout comme les autres mais déjà, son destin était scellé, elle serait la bête noire de la maison.

Une petite fille blonde aux yeux bleus qui était la différence même de ses soeurs ainées, toutes brunes aux yeux foncés, elle tentait de se faire aimer par son père, ses soeurs mais c'était peine perdue, elle était la cause de la tristesse quotidienne de son père. Seule sa mère la dorlotait, elle était sa poupée et la chouchoutait, peut être trop, puisqu'à l'âge de huit ans, Petronille n'avait toujours pas un semblant de pouvoir magique, un seul acte aurait comblé sa famille de joie, bien plus que ses premiers pas ou ses premiers mots, mais Petronille passait dorénavant ses journées avec le voisin moldue, à jouer et rire, abandonnée à la trahison familiale. On abandonna le fait que Petronille puisse un jour être une sorcière, on la laissait trainer les rues et côtoyer le garçon, on ne pris pas la peine de lui annoncer qu'elle serait grande soeur ou encore que le bébé était arrivé, un bébé qui la fit oublier, un bébé qui lui, avait réussi à devenir un garçon, Petronille s'en fichait, elle aimait le petit Peter. « Petro? Tu seras mon amoureuse, pour toujours? » « Oui pour toujours Peter, et toi? Tu seras mon amoureux aussi? » Un baiser et voilà que Petronille commençait à connaitre les joies de la vie, elle avait dix ans bientôt lorsqu'elle apprit qu'elle ne pourrait plus revoir Peter, pourquoi? Etait-il dangereux pour elle? En tout cas, il partait, loin, très loin ... Pourtant, il en est autrement.






D'autres fois, le destin nous rattrape

Petronille voit ses soeurs partir chaque jour, sa mère s'amuser avec une baguette et changer son petit frère pendant qu'elle lit des livres fantastiques, elle soigne les bestioles multiples de la maison et s'amuse quotidiennement pourtant un soir, elle les entends parler d'elle « Qu'est ce qu'on va faire d'elle? Elle ne peut même pas m'aider! Une cracmol, c'est une cracmol ! » « Ne t'énerves pas Lydie, on pourrait l'inscrire dans cette école » « Hors de question ! Je ne la supporte plus » Des mots qui fâchent Petronille, elle cri, s'époummante et hurle encore. Oui, Petronille est une petite sorcière, elle le sait depuis toujours mais elle voulait être unique, elle voulait être à part, apparemment, il lui fallait suivre la vie de ses soeurs et partir loin, elle aussi. Petronille atteint l'âge de onze ans non sans peine, un cadeau? Une robe de sorcière verte, sa couleur préférée, alors ses parents le savent, elle est heureuse mais qu'est ce qu'elle aurait préféré retrouver Peter ! Et puis l'été arrive, le jeune homme revient, différent, il la serre dans ses bras et ils jouent ensemble, un peu. Le mois d'aout arrive avec une nouvelle joie : une lettre qui l'emmène à Poudlard, elle pleure, hurle, elle ne veut pas partir, elle ne veut pas être une sorcière, elle veut juste être l'amoureuse de Peter déjà reparti ...

« Poufsouffle ! » Le choixpeau donne son accord, sa réponse, Petronille est envoyée à Poufsouffle, elle sourit et court vers la table, elle sera différente de ses soeurs, toutes les cinq envoyées à Gryffondor, elle sera l'unique Poufsouffle de la famille et elle portera fièrement les couleurs, simplement.




Et puis on serait bien content s'il n'existait pas

« Petronille ! » Il était là, devant elle, le sourire aux lèvres, Peter, son Peter? Des yeux ronds et puis, elle le regarde, son costume de fier Serpentard, elle fait une grimace et lui répond « Poudlard? Pourquoi tu me l'as caché? » « Je pensais que tu étais une cracmol ! » « Tu me dégoutes Peter, vas-t-en loin, toi et ta fierté des Serpentard, tu me dégoutes, ne me parle plus jamais !» Il est parti, a haussé les épaules et je ne l'ai plus revu ... Peter avait un an de plus que moi, Serpentard, nous ne nous croisions jamais pourtant, le destin a encore frappé pourquoi? Parce que le jeune homme n'obtiens pas assez de BUSE pour passer en sixième année et voilà qu'en cinquième année tous les deux, nous suivons les cours, nous nous retrouvons sans nous adresser la parole pourtant je sais une chose ; mon coeur bat encore pour lui, oserais-je le lui dire, l'avouer à moi même est bien plus compliqué et puis je l'oublie, jusqu'à ce qu'il sorte avec cette fille, je pleure souvent mais je sais une chose : d'abord mes études, Peter ne me mérite pas ....





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Regulus A. Black▬ Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée.

MessageSujet: Re: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Dim 27 Mar - 17:11

Bienvenue :D :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Galadriel M. Peterson☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Dim 27 Mar - 17:23

Bienvenuuue **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Petronille A. Cresswell☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Dim 27 Mar - 17:25

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Rita C. Skeeter☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Dim 27 Mar - 17:27

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Petronille A. Cresswell☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Dim 27 Mar - 17:31

Rita Mercii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Petronille ♣ « everything fade ... a day »   Aujourd'hui à 18:09

Revenir en haut Aller en bas
 

Petronille ♣ « everything fade ... a day »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» BILLIE ⊱ fade out lines
» poésie libre...
» Fade like a Shadow (19/03 - 22h10)
» CASEY M WILLIAMS ► GINTA LAPINA
» fade out lines
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Trouble :: 
Tu es un sorcier !
 :: Les registres :: Tes bagages t'attendent dans ton dortoir !
-
Sauter vers: