AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jóhanna, une Princesse à Poudlard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumos maxima ... Jóhanna J. A. Suzu☼ Petit nouveau

MessageSujet: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Lun 4 Avr - 15:32


Jóhanna Jezebel Anthea SUZU.

« Un homme au pouvoir n'a qu'un seul parti à prendre, le sien qui le maintiendra au pouvoir. »

✱ ✱ ✱
Bonjour jeune moldu, moi c'est Jóhanna Jezebel Anthea de Kostas, mais mon nom de famille à Poudlard est Suzu, je suis âgé de 17 ans ans et je suis né le 1er du mois d'Août 1960. Ma baguette est en bois d'ébène et contient un ventricule de dragon. Mon patronus est un animal du patronus, vérifier la disponibilité Lion rugissant. Ici je suis les cours d'Études de Runes et de Soins aux Créatures Magiques, en Septième année, et franchement mon niveau est Plutôt brillant. Plus tard, j'aimerais être Actrice chez les moldus mais je serais Princesse régnante du Kostas. On dit souvent que je suis Brillante, Rusée, Vive, Ambitieuse mais j'ai aussi beaucoup de défauts, en effet je suis Mesquine, Orgueilleuse, Autoritaire, Méfiante. C'est d'ailleurs pour cela que le choixpeau m'a envoyé à Serpentard



Mon histoire.

« Moi, Jóhanna Jezebel Anthea De Kostas, ayant vu passer 17 étés et les poussière, je vais écrire pour la première fois mon histoire dans ce journal. J'ai longuement hésité avant de commencer ce journal. Avant de commencer à confier ma vie à un bout de papier. Voilà donc toute l'histoire.

Il y a une chose que vous devez connaître. C'est l'Histoire du Kostas. En 1882, c'était encore principauté indépendante, sous la menace d'une invasion Russe. Pour pallier à cela, le Prince de Kostas de ce temps-là à solliciter une faveur à la Reine Victoria. La Reine d'Angleterre était surnommée la marieuse de l'Europe car elle donnait en mariage des princesse de son sang pour les pays des Balkans. Ainsi, sous la domination Britannique, les Russes ne pouvaient plus s'emparer des principautés et petits royaumes d'alors. Les Russes avaient en effet peur de la puissance de l'Empire Britannique. Et même s'ils désiraient avoir accès à la Méditerranée, ils ne désiraient pas affronter la flotte et l'armée d'Angleterre. La Reine Victoria envoya donc une de ses cousines pour la marier au Prince. Les mariages de raison n'étaient en effet pas rares. C'est ainsi que la principauté fut mise à l'abri d'une incursion des Russes. Il y eut encore des alliances, entre les différents royaumes alentours, mais sans grande importance par rapport à celle de la Grande Bretagne et du Kostas. Puis le Kostas fut partagé si l'on peut dire, entre la Macédoine, l'Albanie et la Grèce. Pour les Moldus du moins. Car la communauté magique du Kostas reste sous la direction du Prince. Il prend ses décisions seul, bien qu'il faille l'accord du Ministère de la magie grec. C'est donc dans la famille régnante que je vis.

Je suis née le premier jour du mois d'Août. Là, rien de plus à ajouter. J'ai passé les premières années de ma vie à être traitée comme une princesse. Non, mieux qu'une princesse. Mes moindres caprices étaient exécutés par les nourrices et autres personnes mise à mon service, pour me changer, me nourrir, me distraire etc. Un an après ma naissance, ma sœur est née. J'ai donc toujours été avec elle. Ou presque. A tel point qu'elle est devenue comme une tapisserie dans mon monde. Une tapisserie que l'on peut modeler, que l'on peut modifier. Ou que l'on peut jeter. Je grandis sans vraiment faire cas d'elle. Elle était ma sœur, oui, mais pas une personne si spéciale que ça à mes yeux. Contrairement à mes cousins/cousines que je ne voyais guère souvent.

Mon caractère s'est développé et affiné au fil des ans. J'ai appris l'Histoire de mon pays, j'ai rêvé du futur. Je sais que je suis l'héritière de mon père. Je sais que je gouvernerais un jour. Qu'il me faudra me marier pour assurer la descendance également. Mais je m'en fiche. Je ne prendrais un époux que lorsque je l'aurais décidé, et je ne lui laisserais certainement pas les rênes du Royaume. Quant à faire un enfant... Juste quand je serais plus vieille. Et un seul, pas un de plus. Je déteste les enfants. Je sais que j'en étais un, mais ils m'horripilent maintenant. Sauf mon frère. Mais c'est la famille ça. Si ça se trouve, je ne me marierais pas et n'aurais pas d'enfant, et ma succession sera assurée par les enfants de ma sœur ou de mon frère. Enfin, cela sera à voir plus tard. Pour le moment, je dois finir mes études et profiter de ma jeunesse. J'étudie à Poudlard en ce moment. J'ai découvert mes pouvoirs magiques lorsque j'ai eu huit ans. Un sacré moment. Mon père, en pleine réunion avec le cercle des cinq plus nobles sorciers de la principauté, se retrouva soudainement avec des oreilles d'éléphant d'Afrique. Je crois que c'est parce que je regardais un bestiaire à ce moment-là, et qu'il a prononcé quelques mots à mon intention pour que j'aille jouer ailleurs.

Les mages noirs de nos jours ? Hum... Je me demande ce qu'il y a de puissant à tuer des gens. Peut-être pour prouver que la conscience on l'emm-zut. Enfin. Peut-être plus tard trouverais-je le goût de faire tuer des gens. Pour l'instant, je trouve ça d'un profond ennui. C'est plus amusant de les torturer. Mentalement s'entend. Connaître les pires secrets des gens, voilà à quoi j'ai passé mon enfance. Entre les diverses cours de politique, de maintien, etc... La culture générale n'était pas à négliger dans mon éducation. C'est même très important. C'est pourquoi je m'intéresse aussi bien aux moldus qu'aux sorciers. D'ailleurs, certains moldus sont fort intéressant. Notamment certains acteurs. A Poudlard, il n'y a pas la télé. Dommage. Enfin. Je ne vais pas me plaindre. A Poudlard, il y a le frisson de la magie.

Durant les deux premières années, j'ai eu du mal à être entourée d'amis. Il faut dire que je me prenais trop au sérieux. Je sais que je suis héritière d'une Principauté, mais personne ne le sait à Poudlard. C'est ce dont je me suis rendue compte. Alors j'ai un peu moins affiché mon arrogance et j'ai tenté de m'ouvrir aux autres. J'avais de bonnes notes en tout. Sauf en Métamorphose. Mais d'excellentes notes en DCFM, Sortilèges et Potion. De quoi rendre mes parents fiers quoi. Et puis, j'aime la concurrence qu'il y a pour avoir la première place. Je ne désire pas la première place, non. Je l'aurais de toutes manières lorsque j'hériterais du trône. Mais je m'amuse à rivaliser avec les meilleurs. Sans travailler énormément en plus. Et me voilà arriver à ma septième année. Ce mage noir qui recrute ne m'intéresse pas. Le pouvoir qu'il a est dérisoire. Quoique j'espère qu'il ne visera pas mon royaume. On ne sait jamais... »


◘ Comment je suis ◘

• PHYSIQUE :

Généralement, on juge au premier abord une personne sur son physique. Puisque c'est ainsi, je vais donc faire l'effort de me décrire (objectivement je l'espère) afin que vous ayez une idée du genre de personne que je suis. Ou que vous croirez que je suis.
D'abord, la silhouette. Elle est très féminine, avec la rondeur de ma poitrine, de mes hanches, la taille plus fine et les jambes plutôt galbées. J'ai une silhouette qui peut me faire paraître grande, mais en réalité, je ne mesure par plus d'un mètre soixante.
Par la suite, intéressons-nous à mon visage. Sans être rond, il n'est pas non plus anguleux. J'ai les traits doux me dit-on. Mon regard noisette captive bien souvent. Ma sœur cadette s'y est d'ailleurs longuement intéressée. Elle me dit que, lorsque je suis en colère, on se croirait dans de la lave en fusion. Que lorsque je suis triste, on a l'impression d'y voir de la glace brune. Que lorsque je suis enjouée, on peut y distinguer un pétillement d'or. Mais elle a rajouté aussi que si le temps est maussade, la couleur noisette passe à du chocolat, d'un brun plus sombre, alors que si le temps est clair et chaleureux, on peut trouver un cercle de brun-or autour de la pupille et autour de l'iris. Elle a également précisé que ce n'est pas seulement la couleur de mes yeux qui captive, mais l'expression de mon visage qui y est associée. Selon si je fronce les sourcils ou si j'ai le regard rieur, etc.. Mon nez est ce qu'on appelle mutin. Légèrement en trompette. Quant à mes lèvres, pleines et gourmandes, elles ont la teinte des pêches avec une nuance de framboise. J'ai un menton volontaire également, avec une petite fossette qui se creuse quand je souris.
Enfin, si l'on passe le cap de mon visage, on peut observer un corps assez agréable. Sans être maigre comme un clou, je ne suis pas grosse comme une vache. J'ai des formes, je les assume. Je les mets en valeur même. J'aime porter des vêtements courts, décolletés ou bien un peu moulants. J'aime mettre en valeur mes courbes féminines sans toutefois passer pour la dernière des catins. Lorsque je n'ai pas l'uniforme de Poudlard, c'est des jeans slim ou évasés en bas que je porte, des débardeurs, des tops, des bustiers ou des robes courtes, des jupes et des shorts cours également. Il faut que ça soit élégant mais pas trop criard. Vif, voyant, sans être tapageur. Osé juste comme il le faut.

• CARACTÈRE :

Maintenant que vous croyez m'avoir cernée grâce à mon physique, je suis dans l'obligation de nuancer les choses. Non, je ne suis pas superficielle comme j'ai l'air de l'être. Non, je ne suis pas une allumeuse tout le temps. Et non je ne suis pas -trop- garce. Certes, je peux l'être. A vrai dire, je pourrais avoir l'air d'être tout cela. J'aime changer de personnalité. Un peu comme les acteurs. Mais je ne fais pas ça sur commande. Pas tout le temps. En principe, je m'adapte à peu près à mon interlocuteur, à mon entourage. Lorsque je suis chez moi, j'ai l'allure princière. Froide, distante, mais majestueuse. Cassante aussi. Alors qu'à Poudlard, je suis plutôt ouverte, extravertie, joyeuse. Je suis aussi un peu trop exigeante. J'aime que lorsque je demande un truc, ce soit fait dans l'immédiat. Et cela, alors même que je rechigne à suivre les ordres. Briser le couvre-feu est pour moi chose courante. Tant que je ne me fais pas prendre, où est le problème ? Je ne me suis pas liée facilement avec les gens en plus. Mes deux premières années ont été assez éprouvantes. J'avais un foutu caractère. J'ai toujours un foutu caractère, mais je le maîtrise mieux, je l'adapte. Lorsque l'on me fait une critique -chose que je déteste- je réponds par un sourire avenant et une remarque acide sur un ton de miel. Si je n'aime pas les gens, je le leur dit franchement. Je ne prends pas de gants. Mais je fais ça avec style. Tout comme lorsque je me venge. Je le fait avec style, et non comme un bourrin. Je prends mon temps pour fomenter une vengeance digne de moi. J'aime faire les choses en grand. Ma patience, qui ne s'exerce que lorsque c'est pour des fins personnelles, m'est bien utile. Il m'arrive d'être à court d'idée, mais les quelques amis sincères que j'ai sont toujours là pour m'aider. Oui, seulement quelques amis sincères. Le reste, c'est des gens dont je n'ai testé l'affection. Je ne les considère en tant qu'amis sincères, vrais, que lorsqu'ils m'ont prouvé leur loyauté, leur amitié. Et seuls ceux-là sont dignes de mon amitié vraie pleine et entière. Ce sont les seuls qui osent me parler sur un ton insolent. Ce sont les seuls qui peuvent se permettre de me réprimander en espérant que je suive leurs conseils. Le reste, je les zut. Sachez aussi qu'une fois que vous avez mon amitié, si vous me trahissez, je serais impitoyable. Mais si vous m'êtes fidèle, alors vous serez récompensés par mon affection pleine et sincère.
Bon, il est clair que vu comme ça, j'ai surtout l'air d'une garce. Mais je suis juste une princesse avec sa cour qui gravite autour d'elle. Courtisans, amis sincères, ennemis, etc.. Un micro-royaume autour de ma personne. Je suis comblée ainsi. Mon regard sur l'extérieur se limite à ce qui nuirait ou non à mon futur royaume. Les différences de sang, de camps, je m'en contre-fous. Les préjugés ? Bof, et alors ? Il est vrai que je juge trop vite parfois, mais jamais à cause des rumeurs. Je ne juge qu'une fois qu'il y a eu un échange verbal avec la personne. Et je me fie à mon instinct. Il me trompe rarement. Peut-être un résidu des talents de divination de mes ancêtres qui comptaient des tziganes parmi les leurs. A vrai dire, je n’en ai rien à faire. Je suis comme je suis, et je m'en porte très bien.


◘ Ma nationalité, mes origines et mon sang ◘

• NATIONALITÉ(S) & ORIGINE(S) :

Je suis anglaise de par ma famille maternelle. Mais je suis également Kostasienne de par ma lignée paternelle. J'ai la double nationalité Greco-britannique. Parce que le Kostas, mon pays, est assimilé à la Grèce, l'Albanie et la Macédoine pour les moldus. La principauté du Kostas existe toujours chez les sorciers cependant. Plus aucun moldu ne se reconnaît comme Kostasien, au contraire des sorciers. Peut-être même le Kostas a-t-il disparu de la mémoire des sans pouvoirs. Quoi qu'il en soit, même si j'adorerais revendiquer haut et fort mon appartenance au Kostas, à la famille régnante même, je me contente de cette double-nationalité que l'on m’a donné.

• VOTRE SANG :

Je pourrais être assimilée aux Sangs Purs si l'on connaissait mon identité réelle. Mais étant donné que je porte un nom de famille d'emprunt, on ne peut lier mon nom et la prestigieuse (mais effacée) famille des De Kostas. Les Suzu sont donc, pour la communauté sorcière, des Sang-mêlé. Mais mon sang est royal. Mon arrière-grand-mère (ou arrière-arrière-grand-mère) était une parente de la Reine Victoria. Et mon père est Prince régnant du Kostas. En accord avec le ministère de la magie grec.


◘ Ce que j'aime, ce qui me différencie des autres ◘

• PARTICULARITÉ(S) :

Qu'est-ce qui me rend spéciale ? Ma capacité à m'adapter à mon environnement ? Ou l'extravagance dont je fais preuve parfois. A moins que... Oui ! Mes manières. J'oublie un peu trop souvent que Poudlard n'est pas comme le Kostas. Là-bas, je peux diriger autant que je veux. Là, j'ai du mal. Je reçois des regards outrés lorsque je m'adresse à quelqu'un comme à un roturier. Mais bon, on n'y changera rien hein...

• PASSION(S) & LOISIR(S) :

Ma passion ? La comédie. Oui, j'ai toujours rêvé de jouer la comédie. Je ne me plains pas de mon futur en tant que Princesse du Kostas, mais j'aimerais être comme ces actrices moldues, jouer dans des films, dans des pièces de théâtre, etc... Quel mal y a-t-il à cela ?


◘ Ma famille ◘

Ma famille... Hm... Si vous le voulez bien, je ne vais présenter que ceux qui vivent encore. Sachez toutefois que le nom que chacun de nous porte pour le Grand Public (lorsque l'on est à Poudlard et lorsque nous sommes parmi les moldus) n'est pas De Kostas, mais Suzu. Cette précision faite, voilà les membres de ma famille...
Commençons par mon père. Le Prince régnant du Kostas. Orphée Sydel Niobe de Kostas qu'il s'appelle. C'est un homme droit, autoritaire, mais profondément convaincu que la justice triomphera de tout. Aucune once de corruption en lui. Juste de la rigueur. Il cache bien ses sentiments, mais je sais qu'ils nous aime, moi, ma sœur cadette, et notre tout jeune frère. Il ne tolère pas le mensonge par contre. C'est pour cela que j'excelle dans cet art. Pour ne pas qu'il s'en rende compte lorsque je lui ment. Pour camoufler mes sorties nocturnes lorsque je vais à des fêtes par exemple. Enfin.
Passons ensuite à ma mère. Adelaïde Leiah Corona de Kostas. Épouse de mon père, mi-anglaise mi-grecque. Généreuse, bien qu'elle soit frivole et qu'elle ne comprenne rien à la politique. Aimante aussi. Et cultivée, bien que ce soit sous une carapace de superficialité. Une bonne Princesse malgré tout.
Voyons après ma sœur cadette. Florah Brianna Marguerite De Kostas. Ou Florah Brianna Marguerite Suzu à Poudlard. D'un an ma cadette, elle est l'incarnation de la joie de vivre, pas une once de méchanceté en elle, pas une once de mensonge. On a du mal à nous croire sœurs tellement nous sommes différentes. Là où j'intrigue pour obtenir réparation, elle pardonne. Au lieu de se venger avec faste, elle va voir les gens et leur dit d'un ton conciliant qu'elle leur pardonne, elle leur fait un peu la morale et retourne à son monde de bisounours. Malgré tout, je l'apprécie un peu quelque part. Surtout lorsqu'il s'agit de la tromper, de la manipuler pour arriver à mes fins.
Et enfin, mon tout jeune frère. Damian Hector Morphée De Kostas. Qui, dans dix ans, sera Damian Hector Morphée Suzu à Poudlard. Il a un an, mais déjà ses yeux se font curieux. Déjà, son caractère se dessine lorsqu'il fait une crise pour qu'on s'occupe de lui. C'est l'un des rare pour qui j'éprouve un peu de patience. Nous verrons ce que ça donnera lorsqu'il sera plus grand...
Sortons maintenant du cercle familial proche. J'ai quelques tantes et Cousins/Cousines en Angleterre, tout comme en Espagne, en Grèce et en France. Mais cela ne sert à rien de s'y attarder plus que nécessaire.


◘ Quelques petits trucs en plus ◘

• POUDLARD : Poudlard... A bien y réfléchir, c'est une sorte de... De rêve enfin réalisé. Depuis que je suis toute petite, on m'en parle, on m'en explique l'histoire, on me conte la magnificence du château ou bien on me dresse un portrait flatteur de la réputation de cette école. Mes parents, mes grands-parents et même mes arrières-grand-parents ont été faire leurs études là-bas. Je suis fière d'y être à présent. J'espère être digne de mes ancêtres. De la confiance qu'ils ont en moi. Poudlard serait l'accomplissement ultime de cela.
• BAGUETTE : Ma baguette est en bois d'ébène avec un ventricule de dragon. Elle est un peu capricieuse, mais très utile pour les sortilèges et la DCFM. Elle mesure vingt-quatre centimètres et demi.
• PATRONUS : Mon patronus est un lion impressionnant, rugissant sur mes ennemis. Je le soupçonne d'avoir un pelage noir car, comme moi, il est unique. Je suis sûre que si mon patronus est celui-ci, c'est par rapport à ma haute naissance. Un animal roi des animaux pour une Princesse, que demander de mieux ?
• ÉPOUVANTARD : Ma plus grande peur, c'est d'être incapable de faire face à mon destin. D'être trop faible pour réussir. Trop lâche pour lutter. Mon épouvantard me représente, vêtue de loques avec une couronne brisée sur le crâne, les yeux larmoyant et pourtant lançant des éclairs.
• ORIENTATION SEXUELLE : On me dit Bisexuelle, pour certaines relations avec des femmes, mais je préfère largement les rapports hétérosexuels.
• SURNOM(S) : Il arrive que l'on m'appelle Jó tout simplement.
• ANIMAL DE COMPAGNIE : Un Hibou Grand duc au plumage aussi sombre que l'ébène et aux yeux d'Or. Appelé Rubis. Ainsi qu'un chaton, un jeune Mau prénommé Abbadon.
• DANS VOS VALISES : J'ai apporté plusieurs choses. Notamment mes bijoux. Des colliers d'or, des bagues précieuses etc... et quelques livres aussi. J'ai aussi amené des tenues moldues pour lorsqu'il n'y a pas cours. Et surtout, un tableau de ma famille. Comme ceux du château, mais avec ma famille quoi. Et ils ne sont pas morts. C'est juste l'empreinte du moment qu'ils laissent là.
• VOS COURS PRÉFÉRÉS ET CEUX QUE VOUS DÉTESTEZ : J'aime beaucoup les Sortilèges. C'est amusant tous ces sorts. Et c'est utile. De plus, j'y suis très douée. Tout comme pour la DCFM. Si ce n'est qu'il y a un argument en plus. J'aime la DCFM également parce que ça me permettra de contrer les dangers lorsque je serais sur le trône. J'adore les Potions. Potions, poisons, c'pareil hein... Sinon, j'ai en horreur la métamorphose. Je déteste changer des allumettes en aiguilles ou des oiseaux en verre à pieds. Mais ça peut être utile. Et je hais viscéralement la botanique. Je ne suis pas fichue de reconnaître les plantes. Heureusement que j'ai plus d'un tour dans mon sac pour réussir les contrôles.
• RÉSULTATS DES BUSES : O en Potion, Enchantements, Sexualité et Soins aux Créatures Magiques. A en métamorphose, en Études de Runes, de Moldus et en Soins aux Créatures Magiques, E en Duels et Mythologie et Légende, et P en Botanique et en Divination.
• ET SI ON SE PROJETAIT DANS L'AVENIR ? : Je deviendrais la princesse Régnante du Kostas. En tant qu'aînée, c'est mon héritage. Mais avant, pendant que mon père gouvernera encore, j'aimerais assez être actrice chez les moldus.



Spoiler:
 


Si vous voulez l'adresse des forums où j'incarne ce perso, je peux vous l'envoyer par mp. Elle différencie un peu selon les forums, mais l'essentiel est là xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Lily M. EvansPOUR VOIR LE FUTUR, IL FAUT
REGARDER DERRIÈRE SOI


MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Lun 4 Avr - 16:29

Bienvenue

____________________

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://savages.skyrock.com/
Lumos maxima ... Jóhanna J. A. Suzu☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Lun 4 Avr - 16:46

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Siobhan J. Montgomery☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Lun 4 Avr - 17:48

Bienvenue
Oh Alyssa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Regulus A. Black▬ Le soleil s’est levé et la réalité s’est installée.

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Lun 4 Avr - 17:51

Bienvenue =DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Jóhanna J. A. Suzu☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Lun 4 Avr - 18:14

Merci tout les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... InvitéInvité

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Mar 5 Avr - 6:00

OMG Alyssa

Bienvenue & bonne chance pour la suite de ta fiche miss <3
Revenir en haut Aller en bas
Lumos maxima ... Jóhanna J. A. Suzu☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Mar 5 Avr - 10:58

x) Alyssa réjouit les coeurs dirait-on :P

Gracias :D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Mille-Visages☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Sam 9 Avr - 11:03

J'avoue que j'ai hésité à te validé avec l'histoire de l'île inventé ( ou alors je suis encore plus nul en géo que je ne le pensais ) mais bon, Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doubletrouble.forumactif.com
Lumos maxima ... Jóhanna J. A. Suzu☼ Petit nouveau

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Sam 9 Avr - 11:37

C n'est pas une île en fait. C'est un bout de la Grèce, de l'Albanie, etc... Un ancien Royaume des Balkans dont les frontières ont changé etc.. :P

Mais merci en tout les cas :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lumos maxima ... Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jóhanna, une Princesse à Poudlard.   Aujourd'hui à 12:15

Revenir en haut Aller en bas
 

Jóhanna, une Princesse à Poudlard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hanna kadhafi en vie?
» Sujets d'Hanna Marin
» Hanna Harrison
» Hanna et Toby: j'avais envie de te revoir
» [terminé] Mona et Hanna: Un peu de shopping.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Double Trouble :: 
Tu es un sorcier !
 :: Les registres :: Tes bagages t'attendent dans ton dortoir !
-
Sauter vers: